Dentelles de Sophie

20 juin 2022

Journée Internationale de la Dentelle

Je vous annonce la Journée Internationale de la Dentelle, dont l'objectif est de faire de la dentelle en public. 

Internationallaceday1

 

Donc dimanche prochain je serai devant ma maison avec mon carreau, les horaires vont dépendre de l'ombre dont je dispose dans ma rue. J'en profite pour dire que la chasse à l'information sur ce sujet est un vrai jeu de piste, pour une journée de partage entre dentellières je ne comprends pas que l'information reste aussi secrète, ça ne me semble pas dans l'esprit de ce genre de journée.

Posté par SophieDentelle à 06:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


14 juin 2022

Rideaux

J'ai trouvé une utilisation temporaire de mes quatre éléments en dentelle d'Idrija. J'ai cousu des rideaux pour mes fenêtres et je les ai épinglés dessus.

2022_06_11_01

 

Pourquoi les épingler? Parce que j'ai une autre idée pour mettre en valeur ces motifs, mais que je ne peux pas faire tout de suite. Remarquez comme il fait beau, impossible de prendre une photo sans reflets. Les touristes et randonneurs qui passent dans la rue ne les voient pas tellement, la rue est en cantrebas de ma fenêtre, d'où la vue en contre-plongée pour cette photo. J'aurais pu sortir mon escabeau, je n'y ai pas pensé.

Posté par SophieDentelle à 07:21 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 juin 2022

Entre mes mains le bonheur se faufile

Entre mes mains le bonheur se faufile, d'Agnès Martin-Lugand

Depuis l'enfance, Iris a une passion pour la couture. Dessiner des modèles, leur donner vie par la magie du fil et de l'aiguille, voilà ce qui la rend heureuse. Mais ses parents n'ont toujours vu dans ses ambitions qu'un caprice: les chiffons, ce n'est pas "convenable". Et Iris, la mort dans l'âme, s'est résignée.
Aujourd'hui, la jeune femme étouffe dans son carcan de province, son mari la délaisse, sa vie semble s'être arrêtée. Mais une révélation va pousser Iris à reprendre en main son destin. Dans le tourbillon de Paris, elle va courrir le risque de s'ouvrir au monde et faire la rencontre de Marthe, égérie et mentor, troublante et autoritaire...
Portrait d'une femme en quête de son identité, ce roman nous entraîne dans une aventure diabolique dont, comme son héroïne, le lecteur a du mal à se libérer.

Entre-mes-mains

 

Certes, le roman décrit bien le milieu de la mode, un certain milieu mondain parisien, un atelier de couture, mais l'histoire est surtout l'histoire d'une emprise, de plusieurs emprises même. C'est un livre qui se lit très rapidement. Et qui laisse parfois perplexe.

Posté par SophieDentelle à 06:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

31 mai 2022

Réduis ton stock en mai (saison 5)

rouleau-de-tissu

Après avril qui a pas mal dépoté, de nouveau pas de couture en mai.

  • Score début avril: -5
  • Entrées en stock: 0
  • Sorties du stock: 0
  • Points bonus: 0
  • Total fin du mois: -5
  • Détail des projets cousus: aucun.

Posté par SophieDentelle à 07:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

27 mai 2022

Les lions de Sicile

Les lions de Sicile, de Stefania Auci

L'épopée d'une des plus grandes dynasties italiennes devenue légende.
1799, Paolo et Ignazio Florio quittent leur Calabre natale pour s'installer à Palerme. Passionné, ambitieux, les deux frères et leur famille n'aspirent qu'à une chose: se hisser parmi les puissants de la ville. C'est sans compter le mépris des palermitains qui voint d'un mauvais œil ces étangers dont "le sang pue la sueur". À force d'obstination et de volonté, les Florio, en se lançant dans le commerce d'épices, se frayent un chemin qui, un jour peut-être, leur donnera un empire. Mais leur réussite ne les protège pas de drames plus intimes, car Paolo et Ignazio, pourtant unis comme les cinq doigts de la main, aiment la même femme...
Succès phénoménal en Italie, bientôt adapté à l'écran par les producteurs de L'amie prodigieuse, Les lions de Sicile ouvre une fresque passionnée et tourmentée, à l'image de cette Italie du Sud qui en constitue le décor.

Lions-_Sicile

 

Une grande saga familiale qui tient en haleine. Et où l'on s'aperçoit qu'on étudie l'histoire de France à l'école, mais pas du tout celle des autres pays.

Des fils de coton, des aiguilles, des fuseaux, des petits métiers portatifs.
La dentelle est un art.
Pour en tisser quelques centimètres carrés, fil à fil, suivant un motif au dessin subtil, il faut une main ferme, de la patience et une vue aiguisée.
Les dentellières de Burano le savent bien, elles dont le talent a assuré pendant des siècles la prospérité économique de leur île. Elles ont ensuite exporté leur savoir-faire grâce à Catherine de Médicis, qui a convaincu plusieurs d'entre elles de s'installer en France et d'enseigner leur technique secrète dans des couvents. La dentelle est alors devenue un ornement vestimentaire réservé aux dames et aux messieurs les plus riches du royaume. Les écoles les plus célèbres quittent l'Italie et se déplacent vers des villes du nord de l'Europe: Valenciennes, Calais, Bruxelles, Bruges...
Plus tard, Napoléon s'entichera de ce tissu au point de l'imposer pour tous les habits de sa cour.
En Angleterre, au début de la révolution industrielle, son élaboration recourt pour la première fois à des procédes mécaniques. Lorsque la reine Victoria, le jour de ces noces, porte un voile de tulle fabriqué à la machine, tout le monde s'accorde pour prédire que la technique déliacte du tissage à la main n'a plus d'avenir.
Elle survit pourtant, tout en se modifiant: de nouveaux fuseaux permettent par exemple un travail plus rapide; on se hasarde à introduire l'usage de fils colorés; les jeunes filles pauvres sont encouragées à exercer la profession de dentellière.
Mais il faut attendre longtemps avant que cet art vénérable ne revienne à la mode, d'abord à Vanise, puis dans l'ensemble de l'Italie.
La dentelle faite à la main y devient l'apanage de quelques familles richissimes. C'est un bien rare, aussi précieux que les bijoux.
Un trésor.

Pas mal de choses à dire sur cet extrait. Bon, l'auteure s'est renseignée sur la dentelle, mais elle mélange un peu. À Burano, c'est de la dentelle à l'aiguille, on n'a pas besoin de fuseaux.
Catherine de Médicis a peut-être inspiré la noblesse française pour le port de dentelles, mais ce n'est pas elle qui a fait venir des dentellières italiennes en France. C'est Colbert qui a créé les manufactures de dentelles, à partir de 1665 (Catherine de Médicis est décédée en 1589), pour avoir une fabrication locale et éviter la fuite de capitaux vers l'étranger, et le déficit de la France. Tiens, un homme d'état préoccupé de la production locale, certains feraient mieux de s'en inspirer.
Je n'ai pas pu trouver d'informations sur le voile de mariée de la reine Victoria, mais elle portait une robe avec de la dentelle de Honiton, donc à la main et aux fuseaux, dentelle à fils coupés, et pendant son règne elle a pris soin de passer des commandes aux dentellières du Devon pour leur fournir du travail.
Connaissez-vous les fuseaux qui permettent un travail plus rapide? Ça m'interesse beaucoup pour finir mon ombrelle plus rapidement.
Puis la dentelle est plus rapidement évoquée plus loin, une des héroïnes de l'histoire fait de la dentelle aux fuseaux. Mais ce n'est pas du tout le sujet principal de ce livre, qui est vraiment une saga historique.

Le deuxième tome de cette saga vient de sortir en librairie, j'espère qu'il sera rapidement disponivle à ma bibliothèque.

Posté par SophieDentelle à 07:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


23 mai 2022

Salon du boutis

Vous ne savez pas quoi faire le week-end prochain, un long week-end en plus. Déjà je ne vous crois pas. Et puis je vous ai trouvé une sortie très intéressante.

Affiche-salon-724x1024

 

Maintenant que je n'habite pas si loin, je me faisais une joie d'y aller, mais je suis retenue ailleurs pas d'autres activités.

Posté par SophieDentelle à 06:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

17 mai 2022

Nuit des musées 2022

Dans le cadre de la nuit des musées, je suis allée au musée du Colombier à Alès. Les élèves de première et terminale Arts du lycée Bellevue ont réinterprété certaines œuvres du musée, sous la direction de leur professeur. Je m'intéresse plus spécilement au textile, donc je n'en ai retenu qu'une pour ce reportage.

L'œuvre d'origine est la Dame au Perroquet de Frans Van Mieris, une huile sur bois de 24,5x20 cm.

2022_05_14_02

 

La dame a presque les mêmes habits. 

2022_05_14_03

 

En bonus cette pieuvre et ses proies, ou bébés? Je n'ai pas reconnu l'œuvre d'origine, ou alors je ne l'ai pas vue, pourtant j'ai bien regardé.

2022_05_14_04

Posté par SophieDentelle à 06:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13 mai 2022

Journées romaines

À Nîmes pour une autre raison m'a permis de faire ma curieuse aux journées romaines dans la ville. J'y ai vu quelques légionaires en garnison,

2022_05_06_04

 

un forgeron (pas très romaines les lunettes de soleil),

2022_05_06_05

 

et un métier à tisser, malheureusement mes questions sont restées sans réponse, pas possible de voir le changement de foule, de demander pourquoi ce rétrécissement, la personne sur le stand confondait même chaîne et trame.

2022_05_06_10

Posté par SophieDentelle à 07:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 mai 2022

Dentelle de printemps - 3 -

Comme la boucle d'oreille est trop grande, il faut en faire une plus petite. Alors au boulot. Et puisque j'ai eu des questions sur le travail de la chenille et du ruban, voici le travail en cours (photo de nuit, mauvaise lumière).

2022_04_04_01

 

Le ruban est enroulé sur un fuseau normal, mais pas de nœud et tenu par une mini barrette. La chenille est sur un fuseau spécial fil métallique, pas de nœud non plus, mais coincé dans le crochet du haut. Je l'ai acheté lors d'un congrès il y a fort longtemps, et je n'en ai qu'un.

2022_05_09_01

 

Voilà des motifs de taille plus raisonnable. Bon d'accord sans échelle on ne se rend pas compte.

2022_04_08_04

 

Un anneau, une monture.

2022_04_10_01

 

Et hop, des boucles d'oreilles.

2022_04_10_04

 

Modèle perso d'après Mylène Salvador, coton 80 DMC, ruban et chenille de soie du Ver à Soie.

Posté par SophieDentelle à 07:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 mai 2022

Dentelle de printemps - 2 -

Dans la continuité du bracelet, une boucle d'oreillle.

2022_04_08_03

 

Mais je la trouve trop grande en tant que boucle d'oreille, heureusement je n'en ai fait qu'une, alors une bélière et un tour de cou.

2022_04_08_08

 

Et hop un collier avec un pendentif.

2022_04_16_03

 

Modèle de Mylène Salvador, coton 80 DMC, ruban et chenille de soie du Ver à Soie.

Posté par SophieDentelle à 05:44 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,