Souvenez-vous, le 15 janvier je vous avais parlé des patrons manquants d'un magazine de couture. N'ayant toujours rien reçu le 30 janvier, je suis passée à une lettre RAR avec copies UFC-Que choisir, et la Direction départementale de la consommation, de la concurrence et répression des fraudes (quand Sophie fâchée...). La première réaction de l'UFC a été d'essayer de me soutirer une cotisation pour prendre mon problème en considération, pour une association de consommateurs... passons, il y en a d'autres.
Et ce matin, dans ma boîte aux lettres:

2008_03_05_01


ils sont là! Avec une lettre d'excuses, datée du 23 janvier, et un tampon de la Poste faisant foi daté du 03 mars (hum... les couloirs sont longs dans cette société, entre le secrétariat et le service expédition...)