Quel drôle de titre n'est-ce? Pourtant un bon titre pour un mardi-gras! C'est que le carnaval bat son plein en Guyane. Même si je ne suis plus à Cayenne, je suis les défilés grâce à Annick. Et je vais vous parler d'une spécificité guyanaise, une figure de carnaval: la Touloulou.
En Guyane, carnaval commence juste après l'Epiphanie, pour se terminer le mercredi des cendres. Des parades chaque dimanche, déguisements et danse, bien sûr. Mais aussi ce qu'on appelle les 'universités', qui sont des bals. Le vendredi et samedi soir, ce sont des bals-touloulous! Les touloulous sont des femmes déguisées de la tête aux pieds, on ne doit pas voir le plus petit bout de peau, personne ne sait qui elles sont. C'est la touloulou qui invite à danser, grâce à son anonymat, et l'homme n'a pas le droit de refuser. Pour éviter une certaine dérive, quelques règles s'imposent.
Ce qui nous intéresse donc est le costume, et plus particulièrement une partie du costume: le masque. On voit des créations magnifiques,  masques très exubérants, peinture assortie au tissu extérieur. Il m'en fallait bien un!

2010_02_15_03

 

Sujet que j'avais gardé pour une deuxième année à Cayenne, je ne voulais pas parler de tout tout de suite.
Et je réponds d'avance à la question: non je ne suis pas allée faire la touloulou!
Se trata de la tradición de carnaval en Cayenne, y de las caretas.
This is an amasing carnival tradition, especially for the masks.