CSF, bigre, c'était il y a plus d'un mois déjà. Les compte-rendus de visite ont fleuri sur les blogs, vous avez déjà tout vu ou presque. Si le mien a tant tardé, c'est que je n'étais pas aussi enthousiaste que les autres années.
Déjà sur le principe, c'est un immense magasin dont on paye l'entrée. Immaginez qu'on vous fasse payer l'entrée de votre boulangerie? OK, c'est pas pareil, de votre marchand de tissus? Surtout que les exposants payent aussi très cher leur stand.
Bon, pour justifier l'entrée payante, il y a l'argument des ateliers: ils sont payants. Il y a l'argument des expositions: et bien cette année elle était très petite, une simple allée presque cachée derrière une palissade, j'en connais même qui l'ont loupée.
Tout ça pour quelques achats, des choses que je ne trouve pas forcément facilement à Nancy:

2013_12_22_01

Trois patrons Deer and Doe, des pinces pour remplacer les épingles lors de certaines couture, de la colle textile, et une recharge de poudre de craie rouge.
Juste un craquage pour du fil de chanvre (la bobine rouge) et d'ortie (l'écheveau) chez Namasté Sathi, je ne sais pas ce que je vais en faire.