Je vous l'avais annoncé, et donc nous allons parler de deux créatrices de modèles et dentellières, mère et fille, Mira et Vida Kejžar.

Mira Kejžar (1926-2002)
"Il faut respecter la tradition et aussi développer et diversifier la dentelle."

Mira Kejžar, née Kemperle, est née en 1926 à Zgornje Danje dans la vallée de la Selca.
Elle a appris la dentelle aux fuseaux avec sa grand-mère Minka. A six ans elle faisait déjà de la dentelle au mètre.
En 1945 elle déménage à Kranj, où elle trouve n emploi à l'usine IBI. Elle prend des cours du soir pour compléter la grammaire apprise à l'école.
Elle continue sa formation à l'Ecole des Arts Appliqués de Ljubljana, au département broderie et dentelle. Elle finit ses études avec mention en 1954.
Après sa formation, elle devient professeur experte à l'école de Železniki, jusqu'à la fermeture de l'école en 1963.
Elle était toujours en train de dessiner de nouveaux modèles pour sa société ou pour ses élèves.
En 1965 elle fut diplômée de l'école d'enseignement de Ljubljana.
Jusqu'à sa retraite en 1987, elle enseigne l'histoire et l'art à l'école élémentaire de Škofja Loka. Pendant cette période elle enseigne parfois la dentelle aux fuseaux aux enfants de Škofja Loka, ainsi qu'aux adultes à Ljubljana et un peu partout en Slovénie.
En 1988 elle publie le premier manuel de dentelle aux fuseaux slovène, à l'origine prévu pour les enseignants de dentelle. Il est complété par ses propres dessins.
Elle présente ses modèles de dentelle aux fuseaux au festival d'Idrija en 1988. À cette époque elle était la seule dentellière de Slovénie à dessiner ses propres modèles.
De 1992 à 1994, elle dirige une école pour les enseignants de dentelle aux fuseaux à Škofja Loka.
Elle reçoit la plus grande distinction de la part de la Chambre des Métiers Slovène en 2000 pour son travail - la médaille d'or pour les arts et métiers.

 

Vida Kejžar (1965)
"La dentelle doit être utile, sinon, elle ne survivra pa au milieu des gens, elle tombera dans l'oubli."

Vida Kejžar est née en 1965 à Kranj. Elle habite et travaille à Škofja Loka.
Elle a appris les bases de la dentelle avec sa grand-mère Frančiška Kejžar, et les bases du dessin et les techniques plus pointues de la dentelle avec sa mère, Mira Kejžar, qui était enseignante experte en dentelle.
Après ses études à l'Ecole Supérieure de Design, elle poursuit à l'Académie d'Education, aujourd'hui Université d'Education à Ljubljana. Elle devient professeur d'histoire et d'arts. En 1986, elle diplômée de la classe du professeur Mršnik avec la thèse "Des dessins traditionnels aux contemporains en dentelle aux fuseaux".
Travaille à l'école élémentaire Jelo Janežič de Škofja Loka.
Est reconnue en Slovénie comme créatrice de modèles de dentelle aux fuseaux.
Depuis 2007 elle publie ses modèles dans Lace Express, magazine de dentelle international
La première exposition lui étant entièrement consacrée a eu lieu à Železniki en 2012.
En 2012, elle expose quelques dentelles de sa création à l'exposition de dentelles au centre d'arts et métiers DUO de Škofja Loka (RA Sora), dans la région Loka.
En 2012 elle expose ses modèles originaux de dentelle à la section locale des arts et métiers de la chambre régionale des arts et métiers au centre d'arts et métiers DUO de Škofja Loka (RA Sora).
En 2015 elle participe à l'exposition Scènes de la Nativité avec les artictes slovènes, au Musée Ethnographique de Slovénie de Ljubljana.
En 2016 elle est invitée à participer au projet Légende de Žiri par l'école élémentaire de Žiri. Elle dessine des modèles sur les légendes de Žiri, ensuite réalisés par les élèves de l'école.

Dans une petite salle étaient exposées des dentelles réalisées, et on pouvait y acheter les cartons. Photos interdites. 

Premièrement c'est très frustrant (comme à chaque fois).

Deuxièmement pourquoi interdire les photos ici alors qu'on a pu photographier ses modèles réalisés par d'autres dans toutes les autres expositions? Incompréhensible. 

Du coup je n'ai pas acheté de modèle, et du coup j'ai pu prendre une photo dans la deuxième salle pendant que le groupe écoutait les explications dans la première. Et c'est un travail intéressant d'intégration de la dentelle dans le tricot.

2016_06_28_090