Après l'automne vient l'hiver.

Janvier

2016_06_30_17

Ce mois est le reigne de l'hiver avec le froid, la glace et le givre scintillant sur les arbres. Le blanc argenté est la couleur adaptée pour décrire ce mois. C'est la reine de neiges qui va nous emmener au pays des fées et rendre l'atmosphère magique. Nous avons été inspirées par le conte de Grimm. attention, vous pourriez être couvert d'une douce neige et de ses cristaux de glace. Le masque, l'éventail, la tiare, le volant de la robe suivent un dessin de cristal de neige. La dentelle est en coton blanc et lurex argent, avec le mat à deux bords, mat, cordes, grille, point de Flandre et fond clair. Les cristaux d'argent sont un modèle d'Irma Pervnaja.

 

Février

2016_06_30_19

Depuis l'antiquité, en février, les hommes ont essayé de chasser l'hiver en portant les masques les plus fantaisistes possible. Tout autour du monde, pour le carnaval, on porte des fourrures, de cornes, des plumes d'oiseaux, de smasque plus ou moins beaux, des habits élégants et des masques fantaisie. Notre robe suit la mode française de 1780, le style rococo, dérivé du style baroque. Dans la mode comme dans l'architecture, la sculpture et la peinture, l'ostentation, le pompeux, l'extravagance étaient la règle. Les robes étaient splendides, un cadre rempli de crin de cheval, appelé panier, entoure les hanches. Le corsage a une encolure carrée et plongeante. L'encolure de notre robe est bordée d'une longueur de dentelle de coton blanc, elon un modèle des archives de l'Ancienne Ecole d'Artisanat pour Femmes. Le masque et l'éventail sont aussi colorés que le carnaval. Ils sont en coton et lin, en grille et mat.

 

Mars

2016_06_30_21

2016_06_30_22

Le printemps s'annonce, tout d'abord en teintant la nature d'un doux vert, puis éclatant de flamme de couleurs. Le choix du vert est inévitable. La robe suit la mode de la renaissance italienne vers 1547-1559, qui s'est diffusé de l'Italie vers la France et la Grande-Bretagne. Avant, le bas de la robe était dans la continuité du haut, aujourd'hui elle a une fine ceinture et tombe délicatement sur les hanches. Le vêtement a une coupe moderne qui permet au corps de bouger librement. Les manches sont bouffantes à l'épaule et resserrées jusqu'au poignet. Par dessus il y aune cape qui finit en traîne. On voit un morceau de robe à travers l'encolure triangulaire ornée de dentelle de différentes nuances de vert et brodée de cloches blanches. Le même dessin est repris pour le masque et l'éventail. Léventail est une création d'Irma Pervanja, le masuqe et la robe sont de nos dentellières. Coton et lin, mat, grille, points d'esprit, fond clair et fond à la rose.