30 avril 2017

Mathilde se déguise en Félicie

Mathilde aime bien les vêtements historiques, alors quand le groupe American Girl sur Ravelry a lancé un SAL couture sur le thème "Vintage et chaussettes', j'ai rejoint le mouvement. Parmi toutes les tenues proposées, Mathilde a choisi celle de Felicity.

Donc, dans le même ordre que dans le carnet d'explications, Mathilde porte une tenue de Noël composée d'un jupon, et d'une robe à pans qui laisse entrevoir le jupon du même tissu, les deux pans étant attachés par un plastron.

2017_04_30_09

 

Comme c'était une époque où on faisait des économies, Mathilde a un deuxième plastron assorti à sa robe, on change de plastron et on fait croire qu'on a une autre robe. Car il ne faut pas se montrer deux fois dans la même tenue, c'est bien connu. Les plastrons sont attachés par les boutons-pression.

2017_04_30_10

 

Gros plan sur les bords de la robe, pour lesquels j'ai fait 180 plis de 9 mm sur un ruban de satin de 9 mm de large. Qu'est-ce qui est le plus fou, faire tous ces plis ou bien les compter? Parce que oui, je les ai comptés...

2017_04_30_23

 

Mathilde porte aussi une coiffe appelée "pinner cap" parce qu'elle tient avec des épingles, un genre de calotte, on ne sortait pas la tête nue à cette époque.

2017_04_30_27

 

Moire de mon stock, coton assorti de mon stock, mercerie Mondial Tissus.

 

Les dessous chics: une combinaison, ainsi qu'un bonnet, on ne sortait pas la tête nue à cette époque (je crois que je l'ai déjà dit). Chaussettes tricotées de couleur assortie.

2017_04_30_25

 

Pour faire gonfler les habits, un jupon.

2017_04_30_12

 

Avec la coiffe assortie, décidément on n'a jamais assez de coiffe.

2017_04_30_28

 

Là où on triche un peu, c'est que j'ai ajouté une crinoline (modèle perso, avec beaucoup d'insistance dans les commentaires je ferai un tuto).

2017_04_30_13

 

Lin écru et blanc  de mon stock, mercerie Mondial Tissus.

 

Pour la nuit, une chemise de nuit et son bonnet de nuit.

2017_04_30_16

 

Et enfin, une tenue pour tous les jours y compris pour aller à l'école, une jupe et une veste à basque assortie, un sac à main contient son mouchoir.

2017_04_30_17

 

Veste lacée avec œillets posés à la pince (merci Mireille).

2017_04_30_18

 

Sac assorti à la veste, quel chic.

2017_04_30_19

 

Mouchoir en lin, au lieu d'ajouter une dentelle du commerce comme indiqué dans les explications, j'ai fait quelques points de Bibila.

2017_04_30_22

Tissus fat quarter achetés à Créativa Metz, fils et lacet de mon stock.

 

Le modèle des chaussettes nous a gentiment été offert par Donna. J'ai commencé suivant les explications, avec un reste de fil de mon stock, brillant certainement de trop d'acrylique, un truc qui date des années 1970. Une chaussette est venue à bout de ce reste, et heureusement parce que le résultat ne me plait pas vraiment: bouts trop carrés (même si Mathilde a les bouts de pieds pas très ronds) et tige trop haute (chaussette de droite). J'ai recommencé en faisant la tige moins haute, et en arrondissant le bout de pied pour les orteils, avec un fil coton DMC 20 écru.

2017_04_30_26

 

Je me suis beaucoup amusée à faire tout ça.

Posté par SophieDentelle à 15:37 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


07 avril 2017

Camélia

C'est l'histoire d'un tricot qui a démontré mon entêtement ma détermination. C'est le modèle de couverture du livre acheté en Australie, le modèle qui m'a fait acheter le livre, et que j'avais très envie de faire. Je me suis donc mise en quête des fils préconisés, de la marque Filatura di Crosa. Mais impossible à trouver par chez moi, aucun distributeur. J'envoie un message à la maison mère en Italie, pas de réponse. Je réitère en ajoutant l'anglais, l'espagnol, l'allemand (désolée je ne parle pas italien) toujours pas de réponse. Bon et bien puisqu'ils ne veulent pas vendre leurs fils on va chercher ailleurs. Je me mets donc en quête de fils ayant les mêmes caractéristiques: le premier un mélange cachemire soie mérinos qui fait 300 m pour 25 g, le deuxième un mérinos qui fait 340 m pour 25 g. J'ai fait toutes les boutiques vendant de la laine à Nancy, aucun fil si fin. J'ai modifié mes critères, pour chercher un fil ayant le même échantillon, et j'ai opté pour de la BB Mérinos de Fonty. Ce fameux modèle c'est le Camellia Dolman de Brooke Nico. La laine achetée, je peux enfin commencer à tricoter. Mais avec une modification importante: je ne veux pas de manches chauve-souris. C'est peut-être très joli à voir, mais impossible de mettre un manteau par dessus, et j'aime l'esprit pratique. Et j'ai horreur de me changer plusieurs fois par jour.

Je monte les 78 mailles requises, je tricote jusqu'au rang 75, c'est assez pour que j'envisage une séparation, mais je me retrouve avec trop peu de mailles pour faire les manches, elles sont trop serrées. Alors hop je défais tout.

2017_04_06_03

 

Deuxième tentative: je monte 86 mailles pour avoir 2 motifs supplémentaires, je tricote jusqu'au rang 75, je mets les mailles pour les manches en attente et je réunis devant-dos-devant et continue allègrement le corps. Rapidement je vois que le raccord entre le dos et les devants c'est pas beau, ça fait une grande longueur de fils, ça fera des trous sous les bras. Alors hop-hop je défais jusqu'au rang 75.

2017_04_06_02

 

Troisième tentative: je reprends les mailles au rang 75, et lors de la réunion dos-devant j'ajoute à chaque fois 6 mailles sur un montage provisoire, pour faire un goussset sous l'aisselle. Je tricote avec entrain le corps, une manche, et au moment de tricoter la deuxième je m'aperçois avec horreur que j'ai mis en attente 4 motifs pour une manche et 3 pour l'autre. Alors hop-hop-hop, vous connaissez la chanson. 

2017_04_06_05

 

Quatrième tentative, tant qu'à faire je recommence tout depuis le début, en détricotant au fur et à mesure, ça m'évite de refaire les pelotes. En faisant bien attention pour que la quatrième fois soit la bonne. Et en ajoutant (finalement) 8 mailles pour le gousset.

2017_04_06_06

 

 

Mon gilet est tout doux et je l'adore!

2017_04_06_04

 

Résumé de mes modifications du modèle: montage de 86 mailles. Au rang 75 séparation, je tricote trois motifs pour le devant, 8 (cette fois 8) mailles de gousset, 4 motifs en attente, 6 motifs pour le dos, 4 motifs en attente, 8 mailles pour le gousset, 3 motifs pour le deuxième devant. Le gousset est résorbé par des diminutions chaque rang endroit.

Posté par SophieDentelle à 07:41 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,