25 février 2018

Robe Mathilde

Sous ce froid venu de Russie, nous préparons l'été. Robe à fine bretelles, empiècement avec plein de plis religieuse, jupe froncée.

2018_02_22_11

 

Je vous l'accorde, une poupée n'a pas trop froid. Dos en faux smocks: pose d'élastique à la machine à coudre. C'est la première fois que je couds une tenue pour cette poupée qui ne s'ouvre pas entièrement pour être enfilée, je craignais un peu, mais ça passe.

2018_02_22_12

 

Patron Boomerit Falls de Liberty Jane, chutes d'un drap-housse usé.

Posté par SophieDentelle à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


23 février 2018

Mission impossible

J'ai acheté le livre "La Robe Raglan" d'Émilie Pouillot-Ferrand, un basique qu'on peut décliner. Jusqu'ici rien d'impossible. Le patron est avec valeurs coutures comprises, on aime ou on n'aime pas, en fait ça dépend de la valeur couture. Ici 1 cm, on aime! 

La planche patron est imprimée sur fond brun, façon naturel, c'est à la mode. C'est là que mission impossible commence: décalquer le patron est très difficile. Et qu'on ne vienne pas me dire qu'il suffit de prendre de la bâche plastique, d'abord j'ai horreur de ça, ensuite le livre contient plein de bla-bla éthique et responsable, et être demandeur de plastiques issus de l'industrie pétrolière ne l'est pas du tout. Je décalque sur papier patron, papier recyclé et/ou reclyclable. Non négociable. Donc je ferai attention à ne plus acheter de patron imprimé sur papier trop foncé.

Le tissu choisi pour ce modèle est un tissu chaîne et trame, très fluide (composition inconnue, viscose?) de mon stock. Le patron a des manches longues ou courtes en version maille, mais uniquement des manches courtes en version chaîne et trame. Je veux des manches longues. Je m'inspire du patron de la manche longue maille pour transformer la manche courte chaîne et trame en manche longue. Je n'ai qu'un mètre cinquante centimètres de ce tissu, avec un défaut d'impression le long d'une lisière. Mission impossible continue: je décale le pli pour faire rentrer toutes les pièces dans mon coupon.

Ensuite lors de l'assemblage, première surprise: les repères ne correspondent pas entre le dos et les manches. Mon premier réflexe est de me remettre en cause, vu les difficultés que j'ai eues pour décalquer le patron. Donc je vérifie mon patron. Décalque taille 38, les crans sont à la bonne place.

2018_02_15_01

 

Et pourtant il y a comme un problème. La malédiction mission impossible. Mes pièces sont bien superposées: à gauche le dessous de bras, à droite l'encolure, pièce du dessous le demi-dos, pièce du dessus la manche. NB: de l'autre côté, les repères d'assemblage entre la manche et le devant correspondent bien.

2018_02_15_02

 

Comme les longueurs correspondent, je passe outre et je couds mes manches, ça passe. Ainsi que tout le reste. Et j'ai ma robe avec manches!

2018_02_21_09

 

Zip invisible vraiment invisible.

2018_02_21_11

2018_02_22_01

 

Biais d'encolure.

2018_02_22_03

 

Les repères des poches correspondent bien.

2018_02_21_15

 

Je suis bien contente de cette robe facile à mettre et à porter, il y aura sûrement d'autres versions de ce patron, maintenant que je l'ai décalqué.

2018_02_21_05

2018_02_21_07

 

Et pendant les soirées passées à décalquer, découper, et coudre un peu, mon mari avait mis les films Mission Impossible.

Posté par SophieDentelle à 06:36 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 février 2018

Les bottes

Ces bottes, je les ai achetées il y a quelques années, des bonnes bottes de bonne facture en cuir, semelle épaisse, en soldes mais à un bon prix quand même, prix qui correspond à la qualité. Je les ai achetées pour qu'elles durent jusqu'à 20 ans. Au moins.

2016_01_24_01

 

Oui mais on a beau faire (on a beau dire), on n'échappe pas à l'industrie à tout va, et ces bottes ont beau être de qualité, le zip qui les ferme ne l'est pas. Voilà ce que c'est que d'avoir une démarche de danseuse, à chaque pas les zips se frottent l'un contre l'autre et les fils de couture se sont usés: ce sont des zips faits d'un tortillon de plastique cousu sur un ruban. Résultat: difficulté pour les mettre, mais surtout pour les enlever (apparemment c'est plus facile dans un sens que dans l'autre). Je ne suis pas un cow-boy, je ne dors pas avec mes bottes, donc il va falloir faire quelque chose.

2017_17_12_02

 

Direction le cordonnier pour faire changer ces fermetures. Quand le cordonnier m'annonce le prix, glups... Presqu'aussi cher que les bottes. J'ai essayé de mettre mon entourage à contribution pour faire réparer mes bottes dans des pays connus pour leurs petits artisans à un prix raisonnable. Mais rien à faire, il parait qu'il n'y a pas de cordonnier au Maroc, ni en Inde. Vous l'auriez cru? Mes bottes ont un peu voyagé mais sont revenues intactes, enfin non pas intactes, je veux dire pas réparées.

Je retourne chez mon cordonnier tâter le terrain un peu mieux. Entre-temps le prix a augmenté. Le faire moi-même ne me rebute pas a priori, j'ai déjà changé la fermeture de chaps d'équitation. Mais j'ai une contrainte technique: la partie table de ma machine à coudre ne peut pas aller dans la partie étroite de la botte, les cordonniers ont une machine spéciale pour ça. Je pose d'autres questions, plus techniques, et j'apprends que s'il le fait, le cordonnier me posera le même genre de camelotte en plastique en guise de zip, il l'achète en rouleaux. Tant qu'à faire réparer mes bottes, autant que ce soit du travail bien fait. Je me résouds à le faire moi-même. Deux après-midis pour découdre les fermetures cassées, point par point en faisant bien attention à ne pas abîmer le cuir, à ne rien couper en plus, et en mémorisant le montage.

2018_01_15_01

 

Je réunis donc: fil à gant en coton glacé Au Chinois, solide (2,70€ à la mercerie Raugraff), finalement trop fin, remplacé par un cordonnet à coudre polyester, zips en métal n'existent qu'en séparables mais peu importe puisque je vais couper le bout (2,99€ chaque chez Mondial Tissus), pain de cire (5,98€ chez Famille Mary) pour cirer le fil...

2018_01_18_02

 

Faisaient déjà partie de mon matériel, deux aiguilles pour faire du point de sellier, en profitant des trous existants, deux dés et des pinces, et hauts les cœurs... Trois après-midis de couture.

2018_02_18_01

 

Finalement, je remercie Claude Berri (blague de vieux) tous ceux qui m'ont permis de me dépasser, de beaucoup me piquer les doigts, de repousser mes limites, et de changer mes fameuses fermetures moi-même.

2018_02_21_02

 

Il était temps, la neige arrive. Et moi je suis super contente de mes bottes. Même que ma Pauline m'a dit "C'est super bien fait, la vache!" 

2018_02_21_03

Posté par SophieDentelle à 07:03 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 février 2018

Chemise australienne

Ah mes tissus rapportés d'Australie... Je les regarde, je les déplie puis je les replie... J'ai déjà cousu le bleu pour moi, il en reste trois coupons. Il a bien fallu couper dans un autre, celui à fond noir avec un motif plus discret que les autres, choisi par mon mari. Dans le magasin, dès que la vendeuse l'a déplié du rouleau,  il a voulu ce motif pour une chemise. Et depuis notre retour il réclame sa chemise. La voilà! (Photo volontairement laissée sur-exposée pour distinguer le motif)

2018_02_19_05

 

Même modèle que les plus récentes, livre Les Chemises de Ryuichiro Shimazaki avec col semi-italien. Monsieur est ravi de sa chemise, portée dès la sortie de la machine, avec encore les marques de craie tailleur...

2018_02_19_02

2018_02_19_03

Posté par SophieDentelle à 07:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 février 2018

Imperméable

Retour sur ma veste trop longue. Elle dépasse de mon blouson, ce qui n'est pas très élégant. Et si en plus ma jupe est un peu courte, on a l'impression que je ne suis pas habillée, ce qui est encore moins élégant.

2018_02_08_01

 

La solution? Coudre un imperméable plus long que la veste!

2018_02_08_02

 

Modèle G Fait Main avril 2017, qui est en fait un manteau mais qui se prête très bien au jeu de l'imperméable. Gabardine Mondial Tissus.

2018_02_08_03

 

Ourlets et parementures toutes gansées de biais Liberty.

2018_02_08_06

 

Bouton de mon stock et boutonnières à la main (en prime une fibre de la veste trop longue, j'en ai même mangé tellement elle laisse de poils partout).

2018_02_08_04

 

Seule modification au modèle, l'ajout de poches dans les coutures côté, une grande nécessité les poches pour un imperméable.

2018_02_08_05

Posté par SophieDentelle à 07:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


07 janvier 2018

Presque Noël fait maison - 4 -

Un coupon acheté chez Toto à Bordeaux, il y a donc longtemps (plus de 5 ans), sur le thème d'Harry Potter. Cousu pour en faire une housse de couette, ce qui était prévu.

2018_01_07_01

 

Malheureusement pas assez grand, le verso est un simple drap uni. Et la taie d'oreiller assortie, avec ce tuto d'enfer, hein avouez-le.

2018_01_07_02

Posté par SophieDentelle à 07:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 décembre 2017

Noël fait maison - 3 -

Pour mon homme, avec le fameux tissu acheté à New York. Que je n'avais pas encore montré, le voici.

2017_12_23_01

 

Avouez, c'est chargé quand même! Bon, je ne lui ai pas fait une chemise avec, mais un caleçon, encore un (on ne les compte plus sur ce blog) (mais j'ai compté quand même) (si j'ai bien compté c'est le 9°).

2017_12_23_02

 

J'ai dû ruser car le coupon était 4 ou 5 cm trop petit pour le modèle, ou plutôt je me suis fiée à la longueur nécessaire dans un tissu de confection mais il s'agit d'un tissu patch, moins large (110 au lieu de 140 cm). La plus grande pièce (dos et devant en un morceau) ne rentrait pas dans la demi-largeur, et pour les faire rentrer dans la hauteur j'ai ajouté une bande de ceinture rapportée.

2017_12_23_03

 

Modèle Fait Main décembre 1989

Posté par SophieDentelle à 07:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 décembre 2017

Noël fait maison - 2 -

Marion a tout de suite repéré dans le magazine Fait Main de juillet 2016 le modèle de couverture, la robe C. J'ai très vite décalqué le patron, et puis le projet est resté en l'état par manque de tissu à son goût. Il a fallu du temps pour trouver un tissu qui lui plaise. Et le tissu enfin acheté, le magazine était rangé à l'abri... Et j'ai enfin trouvé le temps de coudre cette robe. Robe qu'elle a trouvée sous le sapin dans sa boîte aux lettres, restée dans sa ville d'études elle n'a pas pu venir chez nous. C'est donc moi qui joue au manequin pour sa robe, c'est pour ça qu'elle n'est pas vraiment à ma taille (j'aurais dû rembourrer le soutien-gorge).

La première photo montre comme ce tissu est transparent, encore pire que ce que je pensais.

2017_12_19_01

 

Avec un fond de robe ça passe mieux (ma grand-mère disait une combinaison, mais même si la fonction est la même le mot fait vieillot on ne dit plus une combinaison, on dit un fond de robe). 

2017_12_19_02

 

Détail des bretelles plissées.

2017_12_19_04

 

Et il me reste encore un bon morceau de ce tissu.

Modèle C, Fait Main juillet 2016, jersey de composition exacte inconnue mais avec beaucoup de synthétique.

Posté par SophieDentelle à 06:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 décembre 2017

Noël fait maison - 1 -

Une pochette, une simple pochette.

2017_12_18_03

 

Une pochette pour tablette:

2017_12_18_02

 

Mais une pochette magique: par un pliage astucieux, elle se transforme en support pour la dite tablette! Comme je n'ai pas ce genre d'instrument à la maison, c'est un livre qui me sert de manequin tablette de démonstration. Un peu comme les objets factices dans certaines expositions.

2017_12_18_01

 

J'ai sélectionné pas mal de pochettes pour tablette, et pas mal de supports pour tablette, mais c'est le seul modèle qui allie astucieusement les deux fonctions. Tuto J'ai pensé à un truc.

Posté par SophieDentelle à 06:51 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 décembre 2017

Une autre jupe qui me va

Après la jupe à ma taille, une autre jupe qui me va.

2016_01_16_01

 

Quoi, une jupe d'hiver? En fait c'est une jupe du commerce, et oui, d'hiver. Même si je n'aime pas l'hiver, il faut bien s'habiller quand même. De profil aussi cette jupe me va bien (comme quoi hein?). 

2016_01_16_04

 

Mais de devant il y a comme un problème.

2016_01_16_05

 

Un problème de plus en plus gros: en position assise ça tire sur la fente de devant. Renforcer la couture, mettre un triangle, renforcer encore le triangle... De retouche en retouche, c'est le tissu qui finit par craquer.

2016_01_16_07

 

La solution: raccourcir la jupe. Je coupe au-dessus et au-dessous de mes réparations précédentes et j'ai une idée: apporter une touche d'originalité à cette réparation. Je coupe un rectangle dans un tissu fleuri assorti, un ourlet en bas, un coup de surjeteuse de chaque côté, que je couds pour fermer la bande coupée.

2016_01_18_01

 

Remise à l'endroit de la bande.

2016_01_18_02

 

Et je forme un pli creux.

2016_01_18_03

 

Puis couture de la bande au bas de la jupe, une surpiqûre et hop, la jupe me va toujours aussi bien sans être trop courte.

2016_01_24_01

 

Et de devant, le fameux pli creux.

2016_01_24_09

 

Qu'on devine plus qu'on ne le voit si je ne le montre pas.

2016_01_24_06

 

Et oui dans cette famille on ne jette pas un vêtement au moindre petit accroc, mais dans cette famille on répare, on recoud, (ou on donne quand c'est devenu trop petit). Au fait, il faut aussi que je vous parle des bottes...

Posté par SophieDentelle à 06:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,