16 novembre 2014

Cavalcade - 1 -

L'association Cavalcade of History and Fashion présentait, dans la South Australian School of Art Gallery, une exposition sur la dentelle à l'époque édouardienne. L'association possède un fond impressionant d'habits de l'époque. La dentelle était beaucoup utilisée dans les dessous ou dans les vêtements de nuit.

2014_07_19_03

Malheureusement, déjà à l'époque, la dentelle mécanique avait fait son apparition. 

2014_07_19_04

On le voit mieux sur le gros plan.

2014_07_19_05

La pièce qui fait le plus parler est toujours la fameuse culotte trouée, c'est comme ça que ça s'appelait. (J'espère que je vais pas attirer un public non souhaité avec ces mots-clefs, mais bon il sera déçu et repartira aussi vite) (il n'y a rien à voir par ici).

2014_07_19_06

Posté par SophieDentelle à 07:19 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


15 novembre 2014

Musée des Beaux Arts - 5 -

Tant qu'à entrer dans un musée des Beaux Arts, autant tout visiter. Au détour d'une salle, ces ams de birndilles et feuillages dorés.

2014_07_19_32

Bizarre autant qu'étrange. On peut tourner autour, le regarder sous tous les angles, c'est toujours aussi bizarre. Peut-être qu'en le regardant sous un autre éclairage?

 

2014_07_19_31

Posté par SophieDentelle à 07:36 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 novembre 2014

Musée des Beaux Arts - 4 -

Le musée présentait aussi des robes en dentelle, mécanique bien sûr, mais de belles robes quand même.

Tout d'abord une robe de Jaimie Sortino, né à Adélaïde en 1989. Cette robe, intitulée "A Lace Affair" date de 2014. Elle est faite en guipure mécanique française cousue à la main, et teinte à la main avec des feuilles d'eucalyptus, la doublure est en satin de soie.

2014_07_19_25

Une autre robe, œuvre de Paul Vasileff, né à Adélaïde en 1990, et réalisée par l'entreprise Paolo Sebastian créée en 2007 à Adélaïde (aussi). Réalisée pour un tapis rouge d'Ada Nicodemou en 2013. Dentelle française, tulle, soie, perles de cristal. J'aime beaucoup la ligne de boutons recouverts.

2014_07_19_28

 

PS: Demain (samedi 15) je serai en ballade du côté de Chantilly, pour le premier couvige organisé là-bas.

Posté par SophieDentelle à 07:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 novembre 2014

Musée des Beaux Arts - 3 -

Quelques mouchoirs, de la dentelle de Malte, décidément il y en a beaucoup en Australie.

2014_07_19_17

De la dentelle de Bedfordshire.

2014_07_19_18

Et de la Duchesse,

2014_07_19_20

avec même le cœur des fleurs d'angle à l'aiguille.

2014_07_19_19_b

Posté par SophieDentelle à 07:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 novembre 2014

Musée des Beaux Arts - 2 -

Les conditions ne sont pas les meilleures pour prendre des photos dans des vitrines peu éclairées, flash interdit évidemment, et reflets sur les vitrines. Voici donc une sélection des dentelles exposées.

Des bandes de Duchesse, qui, c'est le piège, ne sont pas faites sur un carreau à roue comme présenté, mais sur une galette. C'est une dentelle à fils coupés, faits de motifs exécutés séparément puis soit assemblés soit appliqués sur un réseau, tulle ou autre.

2014_07_19_21

Un gros plan pour se rendre compte du travail et du relief.

2014_07_19_21_b

De la Malines, celle-là est une dentelle à fils continus.

2014_07_19_22

Posté par SophieDentelle à 06:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


11 novembre 2014

Musée des Beaux Arts - 1 -

(L'après-rentrée a été un peu chargé, mais reprenons le cours de ce blog et du voyage en Australie)

Le musée des Beaux Arts, en VO The Art Galley of South Australia, présentait aussi en liaison avec le congrès, une exposition de dentelles.

2014_07_19_15

Comme d'habitude, on s'adresse au grand public, on recommence tout: qu'est-ce qu'un carreau?

2014_07_19_16

Posté par SophieDentelle à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 octobre 2014

Coudre c'est dangeureux

Parmi mes lectures, "La vie troublée d'un tailleur pour dames' de Bulbul Sharma.

Bulbul_Sharma

Il m'a attirée sur les étagères de ma bibliothèque municipale, avec ses points de couture tout autour de la couverture. Le titre et les dessins aussi. 

Janak le tailleur est mélancolique. Il rêve de gagner l'amour de Rama, sa si belle et maussade épouse, sans oser lui avouer sa flamme. Car à Giripul (*), au pied de l'Himalaya, le mariage est moins une affaire de sentiments que de raison. Dans sa voutique, par contre, les clientes adorent se confier à Janak, lui raconter leurs rêves. Ou leurs cauchemars.
Un soir, alors que la communauté est rassemblée sous la chapiteau d'un magicien ambulant, un cadavre se matérialise devant la boutique de Janak, bouleversant la vie du paisible Giripul. Tout le monde devient suspect: la coiffeuse chinoise, maîtresse du chef de village, Shankar le pêcheur qui s'est improvisé détective, Lala, le patron du salon de thé, et son cuisinier ex-tueur à gages... Le petit tailleur arrivera-t-il à résoudre le mystère et Giripul à retrouver enfin la sérénité?
Regorgeant des parfums, des couleurs, des sons d'un petit paradis oublié par le temps, un roman sur l'Inde comme on en lit peu, servi par la plume sensuelle, pleine de tendresse et d'humour de Bulbul Sharma.
*: dans l'Himachal Pradesh

Une histoire à la "Mais qui a tué Harry", je ne vais pas vous dévoiler la clef du suspens, quoique ça ne soit pas l'intérêt principal du livre, enfin de mon point de vue. J'ai surtout bien aimé la description de l'Inde avec toutes ses croyances, l'influence des dieux et de la nature sur le comportement et les actions des personnages, où tout est sujet à interprétation divine: le cri d'un corbeau, une ombre (dhunni), un albinos qui passe, ... Et où la couture tient une place prépondérante. Un pays encore bien épargné par le prêt-à-porter aux mesures standard qui ne vont à personne pour aller à tout le monde, où il faut aller faire faire son salwâr(pantalon)-kamîz(tunique) sur mesures. Peut-être parce que je suis allée en Inde, un peu en dehors des sentiers battus, et que j'ai encore en stock pas mal de tissus rapportés de mon voyage. Une lecture-découverte que je vous conseille.

Posté par SophieDentelle à 07:10 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

10 octobre 2014

Juste comme ça

Juste comme ça, aujourd'hui. Mais rien de spécial, pas de jeu, pas de cadeau, pas le temps... Il faudrait que j'y pense déjà pour l'année prochaine.

8ans

Wouaw, déjà! 

Posté par SophieDentelle à 07:27 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

26 septembre 2014

Les migrants - 2 -

Les dentellières d'aujourd'hui ont développé leur propre style et leurs propres modèles. L'exposition présentait quelques pièces.

Abat-jour de lampe, dentelle Bibila à l'aiguille, réalisation d'Elena Dickson. Impossible d'en faire complètement le tour pour le prendre en photo sous toutes les coutures.

2014_07_19_39

 

Tête de Méduse, ouvrage collectif. Pas facile non plus à prendre en photo dans sa vitrine.

2014_07_19_41

 

Un bouquet de mariée, ouvrage collectif aussi? Je ne me souviens plus. 

2014_07_19_44

Posté par SophieDentelle à 07:12 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 septembre 2014

Les migrants - 1 -

La dentelle est arrivée en Australie avec les migrants. Poussons donc la porte du musée de l'immigration, en VO Migration Museum.

2014_07_19_33

Les migrants sont arrivés par bateau, à l'époque il fallait deux ou trois mois, en fonction du port de départ.

2014_07_19_34

Ils ont emporté ce qu'ils pouvaient, y compris leur matériel ou leurs dentelles déjà faites.

2014_07_19_35

Le musée présente ensuite en exposition temporaire, quelques portraits de dentellières, avec l'histoire de leurs parents ou aïeux, ceux qui ont immigré en Australie, et la transmission de leur technique de dentelle. Quelques panneaux expliquent au grand public ce qu'est la dentelle, ce qu'est un carreau.

2014_07_19_37

Puis la vie s'est reconstruite sur place et tout a été reproduit, y compris les magasins comme au pays.

2014_07_19_38

Posté par SophieDentelle à 07:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,