02 octobre 2016

Brda - 3 -

Avril

2016_06_30_24

La nature se réveille et la Résurection nous annonce une vie nouvelle. Nous avons choisi le rose dans toutes ses nuances. Le vêtement date de la fin du 19° siècle. Le corsage ajusté disparait et les femmes peuvent enfin respirer! Grâce à la princesse de Galles Alexandra et à son mari, le futur roi Edouard VII, le vêtement devient plus élégant et pratique. Les costumes, veste et jupe, sont à la mode. La traîne reste le seul élément de la période précédente. Les longs et larges cols rappellent l'époque de Louis XIII. Le corsage est fini par un col en dentelle créé par Irma Pervanja, les manches avec de la dentelle au mètre. Sur l'éventail, le masque et l'ombrelle, des motifs fleuris dessinés par nous, inspirés par le printemps tout comme le col. Cordes, grille, mat, fond clair, avec utilisation de fils de lin et de coton parfois mélangés au lurex.

 

Mai

2016_06_30_26

Le cinquième mois de l'année apporte les premiers fruits. Les cerises et les fraises nous offrent leur douce et fraîche saveur, et leur couleur est visible, par exmple le 1° mai, fête du travail. Le rouge vif est symbole de passion, d'amour, des sentiments qui inspirent le mois de mai. Ce vêtement nous ramène au début du 20° siècle. 1908 apporte un vent de fraîcheur à la mode. Des groupes d'artistes italiens, allemands et anglais défient les derniers caprices excentriques de spéculateurs. Ils s'aperçoivent que les vêtements sont le résultat d'un art complexe, basé sur l'étude du corps féminin, l'étude des anciennes robes, et les nécessités d'une vie moderne. La même année, les jupons en soie, flanelle ou coton sont remplacés par des culottes longues, les robes plus ajustées montrent le corps féminin. La robe est décorée de motifs dessinés par Maja Svetlik, le masque et l'éventail réalisés par nous. Dentelle faite en coton, lin, fil synthétique et lurex, en mat, vieux mat italien, fond clair, grille et points d'esprit.

 

Juin

2016_06_30_28

Le soleil brille haut dans le ciel, l'été arrive bientôt. Quoi de mieux pour représenter juin que la couleur jaune et des motifs inspirés par le soleil? Les chaudes nuance de jaune se voient dans le masque et l'éventail. Les motifs rappelent le soleil, faits en coton et lin, repris avec du lurex en grille, lacet large. La robe date de 1783. Domino, le nom de ce manteau, était en général en soie ou en coton, et était porté par les femmes et les hommes, en particulier pendant le carnaval. Plus tard le domino fut transformé en rode élégante et de bon goût, suivant le modèle d'Adrienne (actrice célèbre à l'époque). Adrienne tombait souplement du panierau bas des pieds: le corsage était très ajusté avec une encolure plongeante. Le dos de la robe, avec ruchés, part des épaules, la taille peu marquée, et finit en traîne. La robe était portée par les classes aisées et même à la cour. Quelques précieux exemplaires en brocard d'or ou d'argent ont été conservés jusqu'à nos jours. Notre robe est ornée de nœuds en dentelle torchon, fil lurex, modèle de Maja Scetnik.

Posté par SophieDentelle à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


01 octobre 2016

Brda - 2 -

Après l'automne vient l'hiver.

Janvier

2016_06_30_17

Ce mois est le reigne de l'hiver avec le froid, la glace et le givre scintillant sur les arbres. Le blanc argenté est la couleur adaptée pour décrire ce mois. C'est la reine de neiges qui va nous emmener au pays des fées et rendre l'atmosphère magique. Nous avons été inspirées par le conte de Grimm. attention, vous pourriez être couvert d'une douce neige et de ses cristaux de glace. Le masque, l'éventail, la tiare, le volant de la robe suivent un dessin de cristal de neige. La dentelle est en coton blanc et lurex argent, avec le mat à deux bords, mat, cordes, grille, point de Flandre et fond clair. Les cristaux d'argent sont un modèle d'Irma Pervnaja.

 

Février

2016_06_30_19

Depuis l'antiquité, en février, les hommes ont essayé de chasser l'hiver en portant les masques les plus fantaisistes possible. Tout autour du monde, pour le carnaval, on porte des fourrures, de cornes, des plumes d'oiseaux, de smasque plus ou moins beaux, des habits élégants et des masques fantaisie. Notre robe suit la mode française de 1780, le style rococo, dérivé du style baroque. Dans la mode comme dans l'architecture, la sculpture et la peinture, l'ostentation, le pompeux, l'extravagance étaient la règle. Les robes étaient splendides, un cadre rempli de crin de cheval, appelé panier, entoure les hanches. Le corsage a une encolure carrée et plongeante. L'encolure de notre robe est bordée d'une longueur de dentelle de coton blanc, elon un modèle des archives de l'Ancienne Ecole d'Artisanat pour Femmes. Le masque et l'éventail sont aussi colorés que le carnaval. Ils sont en coton et lin, en grille et mat.

 

Mars

2016_06_30_21

2016_06_30_22

Le printemps s'annonce, tout d'abord en teintant la nature d'un doux vert, puis éclatant de flamme de couleurs. Le choix du vert est inévitable. La robe suit la mode de la renaissance italienne vers 1547-1559, qui s'est diffusé de l'Italie vers la France et la Grande-Bretagne. Avant, le bas de la robe était dans la continuité du haut, aujourd'hui elle a une fine ceinture et tombe délicatement sur les hanches. Le vêtement a une coupe moderne qui permet au corps de bouger librement. Les manches sont bouffantes à l'épaule et resserrées jusqu'au poignet. Par dessus il y aune cape qui finit en traîne. On voit un morceau de robe à travers l'encolure triangulaire ornée de dentelle de différentes nuances de vert et brodée de cloches blanches. Le même dessin est repris pour le masque et l'éventail. Léventail est une création d'Irma Pervanja, le masuqe et la robe sont de nos dentellières. Coton et lin, mat, grille, points d'esprit, fond clair et fond à la rose.

Posté par SophieDentelle à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 septembre 2016

Brda - 1 -

À Brda (non je ne connais pas la prononciation) nous avons visité une exposition dans les salles du château de Dobrovo. Une exposition organisée par les dentellières de Bazovizza, en Italie toute proche, avec des manequins habillés sur le thème des mois de l'année. Puisque nous sommes en automne, nous allons commencer par les trois mois d'automne.

Octobre

2016_06_30_37

Une chanson slovène dit: "En automne les feuilles sont marron, les marrons sont marron, sous un bois marron un champignon marron sourit..." La couleur marron représente la fin de l'automne, nous l'avons choisie pour le mois d'octobre. Les motifs d'arbre et de feuilles figurent sur le masque et l'éventail. Les paires du bord du mat se fondent dans le fond clair et la grille; dans les remplissages, les cordes se croisent, créant des motifs asymétriques et des points d'esprit. Le modèle de l'éventail est d'Irma Pervanja, le masque, qui reprend les motifs de l'éventail, et notre création. La robe taille empire est d'inspiration 1825, c'était à la mode sous Napoléon. Le buste arrive sous la poitrine. Les manches sont bouffantes. Le tissus est épais et lourd. Les manches de notre robe sont cousues et ajustées avec des rubans et des boutons. Le col haut et rigide est orné de boutons, ainsi que la ceinture. Le devant de la robe est richement ajusté et matelassé avec des rubans qui forment u feston dans le bas. Les manches bouffantes et l'ourlet du col sont ornés d'une riche dentelle plissée.

 

Novembre

2016_06_30_39

2016_06_30_40

Le violet est la couleur de la spiritualité et de la mystique, la couleur de novembre, et du souvenir de nos chers disparus. Novembre n'est pas que le mois lugubre de tristes souvenirs, mais aussi un mois qui nous offre des occasions de fair ela fête, comme la fête de Saint Martin et du vin nouveau. Notre robe serait parfaite pour une reine du vin. La mode est celle du XV° siècle et l'une des plus anciennes de notre collection. Jusqu'alors les influences allemandes et slaves sur le vêtement féminin étaient évidentes, de nos jours c'est l'Italie qui inspire. La dentelle au mètre, qui jadis ornait uniquement les vêtements masculins, apparaissent aussi sur les féminins. Les corsets étaient éxagérément ajustés. Petit à petit, les manches sont serrées jusqu'au poignet, remplaçant les manches trainant jusqu'au sol et les manches bouffantes. Les jupes deviennent plus larges, soutenues par des jupons. Le corsage en velours de notre robe est recouvert de dentelle, dessinée par Irma Pervanja. Le masque et l'éventail sont de nous. Les fils de coton et de lin, de plusieurs nuances de violet, croise un lacet l'Idrija et un lacet à relief, du mat, de la grille et des points d'esprit.

 

Décembre

2016_06_30_42

2016_06_30_43

Du plus loin qu'on de souvienne, décembre est le mois de l'attente et des fêtes. Le noir est la couleur des robes les plus élégantes et solennelles. Notre robe est noire avec de fils dorés. Elle suit la mode parisienne de 1880, quand le cossin parisien est revenu. Les comédiennes aimaient porter des robes élégantes, ajustées, un peu soulevée dans le dos par un coussin. La traîne, toujours en vogue, peu à peu n'est plus utilisée. Une robe en deux morceaux deviennent courantes, ainsi que les vestes sous lesquelles les chemises enrichies de dentelles sont visibles. Toute l'Europe suit cette mode, sans rejeter les habitudes locales. À cette époque les sous-vêtements atteignent le sommet de l'élégance. Le masque et l'éventail créés par nous rappellent le style espagnol. Les techniques employées sont le lacet large avec de cordes, le mat, en coton et lurex.

Posté par SophieDentelle à 06:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 septembre 2016

Škofja Loka - 15 -

À Škofja Loka, des magasins. Le premier, un magasin pour touristes classique, qui vend des cartes postales et plein d'objets divers avec des photos ou dessins de Škofja Loka ou de Slovénie dessus.

2016_06_28_121

 

Mais ne pas oublier que nous sommes dans une ville dentellière de Slovénie, donc ce magasin a une vitrine spéciale dentelle.

2016_06_28_122

 

Et puis le graal, un magasin de matériel dentellier, modèles, livres, fils, et même des cours, c'est ici, chez Čipke mojca (adresse Blaževa ulica 2).

2016_06_28_059

 

 

Posté par SophieDentelle à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 septembre 2016

Škofja Loka - 14 -

Il faut quand même que je vous montre de belles pièce exposées par l'association de dentellières de Škofja Loka.

Carton et dentelle, n'oubliez pas (pour celle du haut) qu'une dentelle à fils coupés se travaille sur l'envers.

2016_06_28_115

 

Et puis des travaux très minutieux, avec du fil fin, et l'incorporation de papier, ou bien du dessin.

2016_06_28_117

2016_06_28_118

2016_06_28_119

2016_06_28_120

Posté par SophieDentelle à 07:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


27 septembre 2016

Škofja Loka - 13 -

Quand on a toutes sortes de fils, comment se rendre compte de leur effet une fois travaillés? En faisant des échantillons. Les dentellières de l'association de Škofja Loka l'ont fait.

2016_06_28_113

 

Ça fait envie? Alors au boulot! (Désolée pour le problème de profondeur de champ).

2016_06_28_114

Posté par SophieDentelle à 06:59 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 septembre 2016

Škofja Loka - 12 -

À Škofja Loka nous avons visité l'exposition "Secrets de dentelle" de l'association Čipke Mojca. Nous y avons vu des coussins anciens.

2016_06_28_108

 

Un ancien tour à bois pour faire les fuseaux, plus de 150 ans.

2016_06_28_109

 

Une reproduction de coussins anciens, avec les même matériaux et techniques qu'à l'époque, avant l'électricité, les machines, les tours à bois et les épingles en métal. Les coussins étaient remplis de minces feuilles de hêtre. Les paniers sont faits avec des branches de saule qui poussent près de la rivière Sora à Škofja Loka. Les épines de berbéris servent d'épingles. Les fuseaux, en bois issus des forêts alentour, sont sculptés à la main au couteau. Sur les fuseaux on trouve des produits de la forêt et des glands de chêne. La toile qui recouvre le coussin est en lin planté et filé localement.

2016_06_28_110

 

Des coussins contemporains, de toutes les tailles. Ceux-là sont remplis avec de la sciure de bois, ce qui est assez lourd, et le tissu est travaillé à la planche à bois et teint à l'indigo.

2016_06_28_111

 

Et un énorme coussin, fait spécialement pour l'événement de la dentelle (que j'ai loupé). Un grand carton était épinglé dessus et les passants étaient invités à faire quelques points. Celui-là n'est pas rempli de sciure de bois, sinon il aurait été impossible de le transporter, la sciure est disposée autour d'un cylindre creux.

2016_06_28_116

Posté par SophieDentelle à 07:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 septembre 2016

Škofja Loka - 11 -

Toujours dans la galerie d'art, des motifs de dentelle sont gravés ou sculptés dans le bois.

2016_06_28_097

 

Ou bien alors la gravure fait continuité avec la dentelle, en prolonge le motif.

2016_06_28_098

Posté par SophieDentelle à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 septembre 2016

Škofja Loka - 10 -

Toujours dans la galeris d'art, la dentelle associée au feutre. Fibre et fibre, assez facile à associer me direz-vous. Pour quand même un résultat étonnant avec ce rideau de feutre tout léger, et ronds de dentelle incrustés et intégrés au feutrage, qui se soulève avec le vent.

2016_06_28_099

 

Et puis toute la poésie de ces petites fées qui font la dentelle à notre place. Pour un travail répétitif je veux bien, mais quand il faut chercher les solutions au fur et à mesure des points, j'aime mieux faire moi-même, c'est un réel plaisir.

2016_06_28_095

2016_06_28_105

 

celle-ci a même de la dentelle sur sa robe, dentelle faite elle-même j'imagine! Ça fait du bien de rêver un peu.

2016_06_28_104

Posté par SophieDentelle à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 septembre 2016

Škofja Loka - 9 -

Toujours dans la galerie d'art, le travail du vitrail façon Tiffany.

2016_06_28_100

Posté par SophieDentelle à 07:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,