24 juillet 2008

Tarascon

Pas très loin d'Arles, Tarascon abrite le musée Souleïado. Le musée est dans l'ancienne fabrique de tissus, imprimés à la planche sculptée, puis avec ajout de cuivre, plus tard au rouleau. Ce sont les fameux tissus appelés 'indiennes', car la technique a été importée des Indes.

2008_07_19_03

 
Plusieurs salles consacrées à la tradition provençale - papa, il y a la même statue de Mireille que celle qui est chez toi!
Impressionantes étagères remplies de planches sculptées.
Après la visite du musée, la boutique bien sûr. Et j'ai appris tout récemment qu'il y a un magasin de stock (ZA Roubian, lieu-dit Roubian à Tarascon).
Puisque nous sommes dans le chapître des indiennes, il y a la grande braderie annuelle des Olivades à Saint Etienne du Grès, les 1er et 2 août.

Posté par SophieDentelle à 10:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


23 juillet 2008

Toujours Arles

Toujours à Arles, le musée Réattu, installé dans des bâtiments qui à eux seuls valent la visite: l'ancien Grand-Prieuré de Malte. Au milieu de la collection permanente de tableaux de Réattu (XVIIIème et XIXème), peintre arlésien, et quelques contemporains Picasso, Zadkine etc..., en ce moment et jusqu'au 31 octobre vous pouvez admirer une exposition de robes Christian Lacroix. Tout simplement magique, et magnifique, l'exposition se termine par des robes dignes des contes de fées.

2008_07_19_01

 

2008_07_19_02

Posté par SophieDentelle à 09:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 juillet 2008

En vadrouille

Les filles étant en vacances chez les grand-parents, cela nous laisse plus de possibilités de promenade. J'en ai donc profité pour aller faire quelques visites que je n'avais jamais eu le temps de faire, depuis quatre ans que je suis à Nîmes.
On commence par le musée Arlaten, à Arles. Créé par Frédéric Mistral, pour conserver les traces de la culture provençale, il a même installé le musée dans le bâtiment actuel avec les fonds de son prix Nobel.
Jusqu'au 04 janvier prochain, vous pouvez aussi y voir une exposition temporaire intitulée 'Des habits et nous, Vêtir nos identités', constituée de costumes des différentes régions de France.

Posté par SophieDentelle à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 septembre 2007

Mes achats chez les potiers - 4

On retourne chez les potiers pour aujourd'hui. Dans l'un des ateliers, il y a un artiste qui fait du modelage, et des choses très jolies. Et là, c'est Bénédicte qui a choisi et qui a acheté avec son argent de poche cette jolie tisserande....

2007_09_03_04


C'est pas juste, elle aurait dû être pour moi!
Heureusement, comme c'est un objet fragile, elle ne restera pas dans une chambre d'enfants, elle trônera au salon!

Posté par SophieDentelle à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 septembre 2007

Mes achats - 3

Mais cette fois pas chez les potiers! Puisque nous avons parlé de thé à la menthe, j'aime beaucoup ça! Au Maroc le thé à la menthe se boit dans des verres. Pas n'importe quels verres, ils doivent résister à la chaleur du thé bouillant qu'on verse dedans. Ceux-ci sont soufflés à la bouche, leur forme n'est pas régulière, et peints à la main, les décors et couleurs les rendent tous différents, ce qui fait tout leur charme.

2007_09_03_02

Posté par SophieDentelle à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


04 septembre 2007

Mes achats chez les potiers - 2

J'ai pas mal tourné, j'ai visité toutes les échopes, car la première chose que je voulais acheter, c'était une théière. Difficile de choisir, les théières traditionnelles, celles qui servent pour le thé à la menthe, sont en métal et non pas en poterie. J'ai fini par me décider, et avec le même dessin j'ai même trouvé le plat à tarte et les bols.

2007_09_03_03

Posté par SophieDentelle à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 septembre 2007

Mes achats chez les potiers - 1

Je vous ai parlé des potiers de Salé, avec une vue d'ensemble du complexe et des pots destinés aux plantes. Je ne pouvais décemment pas photographier l'intérieur des magasins, même si je suis incapable de les copier!
Et comme nos achats ont été soigneusement emballés: papier, papier-bulle, carton, fermé, en vue du voyage de retour, je ne pouvais rien vous montrer.
C'est maintenant le grand déballage. D'abord, quatre plats: deux plats assez creux destinés au couscous, et deux plats plus standards. 40 cm de diamètre quand même!
Deux vont repartir car ce sont des cadeaux, dommage, en même temps je n'ai pas la place pour tous.

2007_09_03_01

Posté par SophieDentelle à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 août 2007

Chellah

Le Chellah, tout près du centre-ville, a d"abord été une ville romaine, longtemps désertée, puis de nouveau habitée par les Mérinides (13°s). Il en reste une grande nécropole, entourée d'une grande muraille, ainsi que quelques ruines de constructions. L'une des pierres tombales comporte un trou, on y glisse le bras, et la pierre est sensée se refermer pour retenir prisonnières les femmes adultères.
Aujourd'hui les cigognes et les ibis s'y sont installés.

2007_08_22_01

Posté par SophieDentelle à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 août 2007

L'arbre qui saigne

C'était dans les années 1970, place Piétri de Rabat. C'était une place charmante, avec sur le terre-plein central un marché aux fleurs. Aujourd'hui elle est toute bétonnée avec un parking souterrain, mais ce n'est pas le sujet.
A un bout de la place, un terrain disponible, et un projet immobilier. Pour pouvoir construire, il y a un eucalyptus qui gène, il va donc falloir l'abattre.
Un premier ouvrier monte avec une tronçoneuse, la met en route, et se blesse (se coupe la main ou un doigt, je ne sais plus).
Un deuxième ouvrier monte avec la tronçoneuse, arrivé en haut il met en route, commence à entailler une branche et voit le sang du premier.... Il s'arrête net: l'arbre saigne, les jnouns sont là, il ne faut pas le couper! Il redescend.
Après son récit, plus aucun ouvrier n'accepte de monter couper cet arbre. Et bientôt c'est toute la ville de Rabat qui défile pour venir voir cet arbre qui saigne et refuse d'être coupé.
Quand l'histoire arrive à Fès, l'arbre parle même....
Le projet immobilier a été interrompu, le temps de refaire les plans, pour que l'immeuble laisse sa place à l'arbre.
Aujourd'hui l'arbre qui saigne est toujours debout!

2007_08_18_07

Posté par SophieDentelle à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 août 2007

Médina de Rabat

La Médina est la vieille ville de Rabat, au bord de la mer et sur la rive du Bou-Regreg. Elle se compose essentiellement de deux rues perpendiculaires, desquelles partent plein de petites ruelles sans issue. Elles sont couvertes, à l'origine de cannisses, pour assurer une certaine fraîcheur grâce à l'ombre prodiguée. Les rues sont bordées de part et d'autres de petites échopes étroites, et très spécialisées, qui vendent des produits de l'artisanat marocain. Souvent les ateliers sont juste derrière.
Justement, le gérant d'un magasin de tissus nous a proposé de visiter l'atelier de tissage... Incroyable de voir quelles merveilles ils peuvent tirer d'un métier aussi archaïque!

2007_08_14_01


Pour un tissage de 4m de large, les baguettes d'encroix sont en bambou et courbes, ainsi que la structure. Les cadres sont suspendus sur des poulies qui sont en fait des roulettes de meubles. Et tout ça fonctionne, c'est magique.

Posté par SophieDentelle à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,