01 avril 2010

La saga Cottier

Grâce à son article sur les fuseaux Cottier, Meriem a remis sous les feux de l'actualité le vieil article que j'avais écrit sur le sujet. Elle a brillamment remporté des fuseaux Cottier et leur boîte de bobines aux enchères, la veinarde.... Mais elle n'a pas la méthode que voici:
Gracias a su mensaje sobre el bolillo Cottier (en francés), Meriem le hizo leer el viejo mensaje que había escrito sobre estos bolillos. Compró bolillos Cottier y una caja de bobinas, que suerte tiene.... Pero no tiene el livro:
Thanks to her article on Cottier bobbins (in French), Meriem sent you to the old article which I had written on the subject. She bought Cottier bobbins and a box of thread spools on auction, what a lucky person.... But she does not have the corresponding lacemaking method:

2010_04_01_01

Courage Meriem, tu l'auras un jour.
No te preocupas, un día podras comprarlo.
Don't worry, you will get it some day.

Posté par SophieDentelle à 10:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


28 février 2008

Fuseaux Cottier

Voici le texte de la notice des fuseaux Cottier, de la maison Cottier de Craponne (Haute-Loire), téléphone 39 (il y avait déjà le téléphone!).

Les nouveaux fuseaux, système Cottier, brevetés SGDG en France et à l'étranger, suppriment le coûteux et encombrant dévidoir, le garnissage, l'amarrage du fil, et rendent la dentelle d'un toucher agréable, d'une régularité et d'une beauté éclatante, ainsi que d'une solidité incintestable, étant donné la qualité extra des fils et textiles livrés en pelotes pour être employés avec ces fuseaux. En outre ils sont beaucoup moins encombrants sur le métier que les anciens,car la tête du fuseau étant tout à fait effilée demande moins de place que lorsque le fil y est embobiné, comme dans l'ancien système. Ils simplifient le travail et rendent la fabrication 25 à 50% plus rapide, selon le geste exécuté.

MANIERE DE S'EN SERVIR

1° Prendre de la main gauche le fuseau par le gros bout et avec le pouce et l'index de la main droite rouler les deux anneaux en caoutchouc en arrière du trou central.
2° Dévisser le fuseau en tournant de droite à gauche, prendre une pelote de fil, tirer le bout du milieu et introduire la pelote dans l'étui, en maintenant le bout du fil que l'on enfile dans le trou central, faire un tour de gauche à droite et enfiler à nouveau dans le trou de la tête du fuseau. Tenir le fil tendu pour éviter qu'il ne se prenne dans le filetage et revisser le fuseau.
3° Entre le pouce et l'index, faire rouler, tout en maintenant le fil tendu, un des anneaux sur la tige du fuseau, de façon à ce qu'il soit placé à égale distance de la tête et du trou central.
De la même manière, faire rouler le deuxième anneau sur le trou central et l'y placer de façon à ce qu'il n'ait, au plus, sur le fil, qu'un point d'appui égal au tiers de sa largeur. On ne doit point changer cet anneau de place. (Fig ci-contre). Le premier anneau, au contraire, est mobile et sert à régler la tension. Pour avoir une forte tension, rapprocher l'anneau mobile de l'anneau immobile; pour adoucir la tension, le rapprocher de la tête du fuseau. Pour avoir une tension très légère, mettre des anneaux plus étroits. Les gros fils nécessitent des anneaux plus parges que les fils fins.
Les fuseaux ainsi garnis, s'allongent d'eux-mêmes en serrant les cordes au fur et à mesure que l'ouvrière travaille. Pour faire les points d'esprit, allonger le fuseau qui doit servir. Si l'un des fuseaux était trop long, pincer et tirer le fil entre les deux caoutchoucs en évitant de le faire sortir davantage de l'intérieur.
On trouve dans le commerce du tube en caoutchouc de 3mm de diamètre intérieur et de 1mm d'épaisseur que l'on coupe par 1/2cm pour remplacer les anneaux lorsqu'ils sont usés.
Pour enfiler les anneaux, les saisir par un bout entre le pouce et l'index de la main droite, appuyer l'autre bout ouvert contre la tête du fuseau tenu dans la main gauche; rouler fortement l'anneau en le serrant entre les deux doigts et le faire passer par-dessus la tête du fuseau.

2008_02_28_01

Ces fuseaux ont été primés lors des expositions de: Lyon en 1894, Lyon en 1897, Paris en 1900 (exposition universelle!) et Le Puy en 1903. Je ne sais pas quand s'est arrêtée la production.

Posté par SophieDentelle à 21:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 février 2008

Cottier

Deux fuseaux Cottier achetés aux enchères.

2008_02_20_02


Ce sont des fuseaux particuliers, qui se dévissent pour y mettre la bobine de fil, afin de ne pas le salir avec les mains. Ce n'est quand même pas une excuse pour faire de la dentelle sans s'être lavé les mains. Assez rare d'avoir la bobine à l'intéreur, celles-là n'ont pas l'air d'être d'origine.

Posté par SophieDentelle à 22:38 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,