06 octobre 2017

Travailler en double

Après sa commande de chemise, mon mari me dit "J'aimerais bien que tu me refasses des caleçons". Tant qu'à faire, pourquoi ne choisirait-il pas ses tissus lui-même? Direction le marché aux tissus de Nancy (oui je l'ai traîné là-bas). Lui qui voit toujours ce que je rapporte, pour une fois il a eu un autre point de vue... (Merci Anne pour le gif)

Tissus

 

C'est amusant de laisser nos hommes choisir leurs tissus. Je n'aurais jamais eu l'idée de prendre ceux-là: des petits robots sur fond blanc et des émoticones. Pour une chemise non mais pour des caleçons pourquoi pas.

2017_05_05_03

 

Dans chaque coupon j'ai eu de quoi faire deux caleçons.

2017_05_05_01

 

C'est étonnant mais j'ai eu énormément de mal à trouver un bouton émoticone pour aller avec le tissu. On voit aussi qu'ils ont été de nombreuses fois lavés, en fait ils sont délavés, mais à peine faits ils ont été portés, et j'ai eu beaucoup de mal à réunir les quatre, il y en avait toujours un dans le circuit lavage-repassage.  

2017_05_05_02

 

Toujours le même modèle: magazine Fait Main décembre 1989.

Posté par SophieDentelle à 07:14 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,


05 octobre 2017

Dormir dans les étoiles

Chic, il y a deux ans Mondial Tissus a sorti une collection de pilous avec des motifs corrects. Souvent les pilous ont des dessins cucul-la-praline, rose bonbon, princesses, issues de licences d'exploitation cinématographique ou pas, bref beurk. Mais cette année-là c'était correct. J'en ai acheté pour faire des pyjamas bien chauds, dans l'optique des vacances au ski. Pas pour moi, j'ai déjà le mien. J'ai fait deux pyjamas.
Pour Marion, haut gris, boutons de mon stock, pantalon bleu clair à pois gris (on les voit pas, ils sont trop petits par rapport au grain de la photo). Pour Pauline, bleu avec des étoiles grises, boutons roses.

2016_02_24_02

 

Et pour Emilie, aussi des étoiles. Il parait qu'Emilie a toujours rêvé de dormir dans des étoiles.

2017_08_21_06

 

Et avec ces beaux pyjamas pour le ski, et bien nous n'avons pas pu aller au ski cette année-là, ni l'année dernière d'ailleurs. Je ne m'en pleins pas trop, je n'aime pas le froid et je ne skie pas, sauf que j'avais repéré dans le catalogue du comité d'entreprise un centre avec piscine chauffée.

Patrons tous issus du magazine Fait Main de novembre 1996.

Posté par SophieDentelle à 06:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

28 septembre 2017

Jupe à ma taille

Reprise du patron de la jupe d'hier: j'ai enlevé 1 cm sur chaque côté et 1 cm au milieu devant et dos. Mon choix de tissu s'est porté sur ce sergé un peu épaiss et irrégulier, toujours Mondial Tissu.

2015_08_07_18

 

Pour une version plein été un peu plus courte, et sans doublure.

2015_08_07_06

 

Le problème de ce modèle, c'est de profil. Je sais que j'ai eu des bébés mais quand même, tous ces plis sont très mal placés et augmentent fortement le bidon. Clairement un défaut de conception, à refaire (un jour?) avec des plis plats ou des pinces à caler près les poches.

2015_08_07_09

Posté par SophieDentelle à 06:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

27 septembre 2017

Faites des mômes (épisode 1)

Pauline qui me dit "J'aimerais bien que tu me fasses une jupe comme celle de Marion". Bien, allons voir de quelle jupe il s'agit: en fait c'est tout simple, jupe presque cercle, trois-quart de cercle je suppose, montée sur une ceinture élastiquée, et des bretelles. Mais à faire sans les bretelles. Une visite chez Mondial Tissus pour choisir le tissu de la future jupe: choix de l'imprimé, un fleuri dans des tons neutres, beige et gris sur fond blanc cassé.

2015_08_14_18_b

 

Mais au bout de quelques jours (heureusement que les projets prennent du temps parfois!) le tissu ne lui plait plus. Je peux le prendre pour moi alors? Oui oui.
Justement une jupe qui me tentait: le modèle C du magazine Fait Main d'août 2015. Découpé en taille 36. Doublure en voile de coton beige (quand on ne trouve pas de doublure qui va à la perfection avec son tissu on prend couleur chair). Un modèle simple et classique, fine ceinture, zip au dos, deux poches italiennes.

2015_08_14_12

 

Pas mal non? J'ai fini ma description par les poches car des poches, c'est très important. Pour y mettre un mouchoir, ou pour y mettre les mains. Surtout pour y mettre les mains pour cette jupe, si je ne mets pas les mains dans les poches je me retrouve avec la jupe aux chevilles... Ah Fait Main, depuis qu'ils ont été rachetés par Burda, leur 36 est devenu un 36-à-la-choucroute! Tout ça en trop!

2015_08_14_18

 

Pour la jupe trois quarts de cercle, il a fallu chercher un autre tissu, mais c'est une autre histoire.

Posté par SophieDentelle à 07:25 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

25 septembre 2017

Coussins

Trouvés comme ça à Créativa Metz, deux carrés façon tapisserie.

2017_04_08_01

 

Aussitôt (enfin presque) montés en coussins, avec zip caché sous un plis, je vous rappelle le super tuto pour le faire.

2017_05_10_02

 

Comment avez-vous deviné que j'ai une cavalière à la maison?

2017_05_10_01

Posté par SophieDentelle à 06:50 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,


24 septembre 2017

Enfin la mienne

Enfin ma Belladone! Après, bien après son succès sur la toile, j'ai enfin fait la mienne. Il faut dire que j'étais assez rebutée car les patrons avec 1,5 cm de valeur couture comprise, au lieu de mon 1 cm habituel. Un peu pénible d'enlever 0,5 cm, manque de précision de la couture sans repère à 1,5 cm sur ma plaque de couture. Mais je me suis enfin décidée, et je suis contente du résultat.

2016_07_15_27

2016_07_15_31

2016_07_15_32

2016_07_15_33

2016_07_15_38

 

Tissus Coupons Saint Pierre, biais Mondial Tissus.

Photos prises au Ménil Saint Michel, les enfants dorment en roulottes et ils adorent!

Posté par SophieDentelle à 07:14 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 septembre 2017

La même à carreaux

Le même modèle de chemise, deuxième essai.

2016_07_15_40

 

Pour n'en faire qu'à ma tête: j'ai fait le montage dans l'ordre dans lequel j'ai l'habitude de faire, coutures côté puis ourlet du bas. Et bien non, ça ne fonctionne pas, je le saurai pour la prochaine fois. L'arrondi est trop fort, l'ourlet ne passe pas bien.

2017_09_21_01

 

Raccord des devants raté: pourtant j'ai fait bien attention en coupant mon tissu. Vérifié 2 fois (la devise anglaise: "mesure twice cut once") (je ne traduis pas hein, c'est facile à comprendre). Mais c'est en décalquant le patron que je me suis trompée: j'ai noté "milieu devant" sur la ligne de pli, arg... Je ne vois plus que ça, chaque repas en face de mon mari quand il porte cette chemise devient une torture couturesque à cause de ça.

2016_07_15_41

 

Raccord des manches impeccable.

2016_07_15_42

 

Raccord des pattes capucin mal calculé, apparemment je l'ai pris que dans un sens. Ou alors un problème de valeur couture et je l'ai calculé à partir du bord. Je ne sais plus.

2017_09_21_02

Raccord de l'empiècement impeccable aussi.

2016_07_15_43

 

Ah oui c'est vrai, c'est l'astuce pour bien faire éviter les raccords avec l'empiècement: le couper dans le biais! N'empêche qu'on voit bien le raccord entre le col et le dos.

Posté par SophieDentelle à 06:48 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

22 septembre 2017

Chemise et chemisier

En faisant du rangement, j'ai retrouvé un chemisier que j'avais fait pour ma grande, avec le même tissu que la chemise pour mon mari.

2017_08_21_02

 

Ça devait être un patron Fait Main, et la réalisation d'avant 2007, si je retrouve la référence je mets à jour.

2017_08_21_01

 

Petits boutons en nacre en forme de fleur, on ne se refuse rien.

2017_08_21_03

 

Et j'avais poussé le vice le luxe jusqu'à reproduire le motif imprimé sur le col pour le broder.  La grande classe.

2017_08_21_04

 

Taille 10 ans, le chemisier est allé chez Emmaüs à Vandœuvre, j'espère que sa future propiétaire appréciera.

Posté par SophieDentelle à 07:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 septembre 2017

Chemise provençale

Mon mari qui me dit, comme ça d'un seul coup "J'aimerais bien que tu me fasses une chemise de gardian." Ah bon? De gardian, vraiment? Avec les découpes et le passepoil? Après enquête, en fait non, il voulait simplement une chemise avec un tissu provençal, une indienne. Coup de chance, il m'en reste en stock (quand j'habitais Nîmes j'avais fait provision aux Olivades). On farfouille et on déniche un coupon assez grand pour faire une chemise. L'occasion de tester le livre Les Chemises de Ryuichiro Shimazaki (merci Anne).

2016_06_05_06

 

Le problème avec ce coupon: l'imprimé n'est pas bien droit-fil. Je ne parle pas des bavures de teinture, peu importe elles sont sur la lisière.

2016_06_01_01

 

Et donc pas facile de faire les raccords devant, ils ne sont pas exactement pareils en haut

2016_06_05_05

 

et en bas.

2016_06_05_04

 

Ça se voit ou pas? Franchement?

2016_06_05_03

 

Pendant la réalisation, j'étais assez dubitative sur l'ordre de montage: faire d'abord les ourlets, puis coudre les devants au dos avec des ourlets déjà faits. D'habitude je fais l'ourlet du bas en une seule fois. J'ai quand même suivi les explications et réalisé l'hirondelle de renfort, première fois que je voyais ça. Je ne suis pas satisfaite, je ferai mieux la prochaine fois.

2016_05_31_01_b

Posté par SophieDentelle à 07:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

30 avril 2017

Mathilde se déguise en Félicie

Mathilde aime bien les vêtements historiques, alors quand le groupe American Girl sur Ravelry a lancé un SAL couture sur le thème "Vintage et chaussettes', j'ai rejoint le mouvement. Parmi toutes les tenues proposées, Mathilde a choisi celle de Felicity.

Donc, dans le même ordre que dans le carnet d'explications, Mathilde porte une tenue de Noël composée d'un jupon, et d'une robe à pans qui laisse entrevoir le jupon du même tissu, les deux pans étant attachés par un plastron.

2017_04_30_09

 

Comme c'était une époque où on faisait des économies, Mathilde a un deuxième plastron assorti à sa robe, on change de plastron et on fait croire qu'on a une autre robe. Car il ne faut pas se montrer deux fois dans la même tenue, c'est bien connu. Les plastrons sont attachés par les boutons-pression.

2017_04_30_10

 

Gros plan sur les bords de la robe, pour lesquels j'ai fait 180 plis de 9 mm sur un ruban de satin de 9 mm de large. Qu'est-ce qui est le plus fou, faire tous ces plis ou bien les compter? Parce que oui, je les ai comptés...

2017_04_30_23

 

Mathilde porte aussi une coiffe appelée "pinner cap" parce qu'elle tient avec des épingles, un genre de calotte, on ne sortait pas la tête nue à cette époque.

2017_04_30_27

 

Moire de mon stock, coton assorti de mon stock, mercerie Mondial Tissus.

 

Les dessous chics: une combinaison, ainsi qu'un bonnet, on ne sortait pas la tête nue à cette époque (je crois que je l'ai déjà dit). Chaussettes tricotées de couleur assortie.

2017_04_30_25

 

Pour faire gonfler les habits, un jupon.

2017_04_30_12

 

Avec la coiffe assortie, décidément on n'a jamais assez de coiffe.

2017_04_30_28

 

Là où on triche un peu, c'est que j'ai ajouté une crinoline (modèle perso, avec beaucoup d'insistance dans les commentaires je ferai un tuto).

2017_04_30_13

 

Lin écru et blanc  de mon stock, mercerie Mondial Tissus.

 

Pour la nuit, une chemise de nuit et son bonnet de nuit.

2017_04_30_16

 

Et enfin, une tenue pour tous les jours y compris pour aller à l'école, une jupe et une veste à basque assortie, un sac à main contient son mouchoir.

2017_04_30_17

 

Veste lacée avec œillets posés à la pince (merci Mireille).

2017_04_30_18

 

Sac assorti à la veste, quel chic.

2017_04_30_19

 

Mouchoir en lin, au lieu d'ajouter une dentelle du commerce comme indiqué dans les explications, j'ai fait quelques points de Bibila.

2017_04_30_22

Tissus fat quarter achetés à Créativa Metz, fils et lacet de mon stock.

 

Le modèle des chaussettes nous a gentiment été offert par Donna. J'ai commencé suivant les explications, avec un reste de fil de mon stock, brillant certainement de trop d'acrylique, un truc qui date des années 1970. Une chaussette est venue à bout de ce reste, et heureusement parce que le résultat ne me plait pas vraiment: bouts trop carrés (même si Mathilde a les bouts de pieds pas très ronds) et tige trop haute (chaussette de droite). J'ai recommencé en faisant la tige moins haute, et en arrondissant le bout de pied pour les orteils, avec un fil coton DMC 20 écru.

2017_04_30_26

 

Je me suis beaucoup amusée à faire tout ça.

Posté par SophieDentelle à 15:37 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,