28 mars 2009

Petits tracas de Guyane - 4

Une des difficultés de la Guyane, c'est de s'adapter à la nourriture locale. Pas tellement pour les fruits, dont nous avons une grande variété: ananas, noix de coco (dans le jardin!), mangues, ramboutans, bacoves (ce sont les bananes fruits, si on demande des bananes on achète des bananes vertes à manger cuites), papayes, maracudja (fruits de la passion), prunes de cythère, et encore je n'ai pas tout testé. Le gros problème, ce sont les légumes. Le seul que l'on trouve régulièrement est l'aubergine. Je trouve des courgettes de temps en temps, souvent cueillies trop matures elles ont développé leurs graines, des tomates pas toujours, des haricots verts, de la courge beaucoup. Et des 'légumes' auxquels je ne suis pas du tout habituée: igname, manioc et cramanioc, dachine. On me dit que c'est bon, que ça se cuisine comme des pommes de terre. Bon, il ne faut pas avoir d'a priori, alors essayons donc, j'achète une dachine.

2009_03_27_01

 

Verdict de la famille: tollé général! Bon, oublions donc ces racines, après tout la guerre est finie on peut manger autre chose. Je m'étonne quand même, ici il fait chaud et il y a de l'eau, les plantes devraient aimer et pousser!
Pour en savoir plus, direction le lycée agricole de Matiti, qui organise justement ses portes ouvertes aujourd'hui, avec marché de légumes et vente de plantes. Arrivés sur place (à 14h30, déjà trop tard?) point de plantes, deux choux et des citrons verts. Ah bon, je comprends, si personne ne leur apprend à faire pousser autre chose! 

Posté par SophieDentelle à 18:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,