26 août 2010

Après le congrès

Passer quelques jours à Paris sans faire de dentelle, impensable n'est-ce pas? J'ai donc emporté mon carreau de secours avec une dentelle toute simple. Pendant que j'étais au congrès, il y avait quelques travaux dans notre appartement parisien. J'aurais dû ranger mon carreau à l'abri, tant pis pour moi, heureusement que le coton se lave.
Pasar unos días en París sin hacer encaje, no se puede, ¿verdad? Pues me llevé un mundillo de socorro con un encaje muy fácil. Mientras que estaba en el congreso, había algunas obras en nuestro apartamento parisino. Tenía que poner mi mundillo al abrigo, pues el algodón se puede lavar.
Can I spend a few days in Paris without making lace? I thus took my second pillow with a quite simple lace. While I was attending the congress, there were some works in our Parisian flatt. I should have tidied up my pillow under cover, too bad for me, fortunately cotton is washable.

2010_07_14_01

Posté par SophieDentelle à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


24 août 2010

Pas très académique

Pas très académique je vous l'accorde, bon peut-être que ça le deviendra en tant que mon invention, mais j'en ai tellement marre de ce carton qui se soulève du carreau
Vale, esto no se aprende en los cursos, quisáz un día se aprenderá como mi invención, pero estoy hasta las narices de este patrón que se levanta del mundillo
Well I know it is not a standard, well maybe that will be as my invention, but I an so fed up with this pattern which lifts up itself from the pillow

2010_08_21_02

 

que je vais essayer de maintenir le suivant plaqué.
que voy a tratar de mantener el siguiente aplastado.
that I am going to try to maintain the following one lying flat.

2010_08_21_01

Posté par SophieDentelle à 08:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 août 2010

Jamais plus jamais

Dans le magazine Fait Main d'août 2009, j'avais flashé sur le dos-nu J (page 24). Je n'ai jamais cousu de jersey, mais comme j'ai une surjeteuse, pourquoi pas. Justement, je trouve un coupon de jersey qui me plait (déjà trouver un motif qui me plaise a été long). Mais c'est que je n'étais pas au bout de mes peines...
Je le savais, mais alors le jersey, c'est complètement flagada, aucune tenue. Très difficile déjà à plier en deux lisière contre lisière. Difficile de couper en deux épaisseurs, celle du dessus est correcte mais celle du dessous a des bords dentelés. 
Heureusement, une fois devant la machine, ça se coud assez bien.
Mais l'essayage devient une catastrophe... Bretelles beaucoup trop grande, le nœud m'arrive au nombril.
El patrón J de la revista Fait Main agosto 2009 me gustó pero sale muy mal.
Y liked the J pattern from August 2009 Fait Main magazine but it was so difficult and bad.

2010_08_13_03

 

Et le dos...

2010_08_13_06

 

J'ai pourtant bien respecté les marques pour coudre la coulisse, mais ça ne fait pas du tout comme sur le modèle, pourquoi ce surplus de tissu au-dessus qui retombe mollement et mochement? Sur la photo du magazine la coulisse semble être au bord, sur le patron elle est dessinée 4 cm plus bas.
Pas de courage pour reprendre tout ça tout de suite, un mois plus tard je m'y remets: je remonte la coulisse (tant pis pour le patron), je raccourcis les bretelles (facile, juste une couture dans le cou) et ça va mieux.
Tenía que hacer modificaciones y ahora sale mejor.
I made some changes from the pattern and it fits me better.

2010_08_14_03

2010_08_14_02

 

Bon, maintenant il faudrait que l'été se décide à arriver, c'est le mois d'août, il serait temps...Mais le jersey, jamais plus jamais!
Nunca voy a coser esta tela de punto otra vez.
I will never sew that kind of knitted fabric any more.

Posté par SophieDentelle à 08:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

01 mai 2010

Aujourd'hui

Aujourd'hui j'ai reçu ce bouquet de fleurs.
Hoy recibí este ramo de flores.
Today I received this bouquet.

2010_05_01_03

 

Et oui, dans la famille on n'aime pas faire comme tout le monde.... 
A nuestra familia no nos gusta hacer cosas como todo el mundo....
Well, we do not like doing as everybody in our familly....

Posté par SophieDentelle à 08:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

09 mars 2010

Les vacances

Devinez où nous étions:
Adinivad donde estuvimos:
Guess where we were staying:

2010_03_09_01

 

Facile, c'est écrit dessus!
Qué fácil, solo teneis que leerlo.
It's easy, it's written.

Posté par SophieDentelle à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


17 décembre 2009

A la pêche aux....

Nous sommes allés à la pêche. C'est fou le nombre d'espèces différentes qu'on trouve dans la Gironde: requin marteau, piranha, et d'autres que je ne connais pas.
Fuimos a pescar. No puedes imaginar los peces que hay en la Gironde: tiburón martillo, piraña, y tantos nombres que no conozco.
We went fishing. You cannot fifure out how much different species we have in our river Gironde: hammerhead shark, piranha, and so many which names I ignore.

2009_12_17_01

 

Bon, les filles, maintenant j'ai besoin de mon bobinoir!
¡Vamos, mis hijas, ahora necesito mi máquina de hilar!
Hey girls, now I need my bobbin winder!

2009_12_05_01

Posté par SophieDentelle à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 novembre 2009

Les salons

Puisque je suis à Blaye, je vais donc aller au salon Passions Créatives de Bordeaux. Ça commence aujourd'hui, je ne sais pas encore quel jour je pourrai y aller, mais j'ai déjà préparé une liste de projets pour lesquels j'ai besoin de certaines fournitures. Si c'est pas de l'organisation ça!
Ya que estoy en Blaye, iré al salón "Passions Créatives" de Bordeaux. Hoy es el primer día, no sé todavía cual día podré ir allá, sino ya preparé una lista de proyectos para los cuales necesito ciertas cosas. ¡Dígame que no estoy organizada!
As I now live in Blaye, I am going to the "Passions Créative" handicraft fair in Bordeaux. That starts today, I do not know which day I can go there yet, but I have already prepared a list of projects for which I need certain items. See how organised I am!

Posté par SophieDentelle à 08:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

17 juillet 2009

Champignons encore

Et oui, comme les petites bêtes, les champignons aussi s'invitent dans nos maisons. On sort une pile d'assiettes du lave-vaisselle, on les pose sur l'étagère, et comme elles ne sont pas parfaitement sèches, il suffit de deux jours pour avoir ce résultat.
Y sí, como las pequeñas bestias, las setas también se invitan en nuestras casas. Sacamos una pila de platos del lavavajillas, los ponemos sobre la estantería, y como no son perfectamente secas, basta de dos días para tener este resultado.
And yes, as the small animals, mushrooms also invite themselves in our houses. We take out a pile of plates of the dishwasher, we put them on the shelf, and as they are not perfectly dry, two days are enough to get this result.

2009_06_05_01

Posté par SophieDentelle à 10:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mai 2009

Dehors!

Ça commence par de la terre qu'on balaie, un peu chaque jour.
Cosas empezan con la tierra que se barre, un poco cada día.
Things begin with the earth which we sweep, a little every day.

2009_05_19_01

 

Et quand le tas de terre devient un tunel
Y cuando el montón de tierra se hace un tunel
And when the heap of earth becomes a tunel

2009_05_21_01

 

qui passe sous la cuisinière
que pasa bajo el horno
which goes under the cooker

2009_05_23_30

 

il faut déplacer le meuble. Et toutes les petites bêtes blanches se dépêchent d'aller se cacher (je vous avais dit qu'elles n'aimaient pas la lumière!) dans un trou dans le mur.
hay que mover el mueble. Y todas las pequeñas bestias blancas se apresuran de ir a esconderse (¡le había dicho que no les gustaba la luz!) en un hoyo en la pared.
it is necessary to move the piece of furniture. And all the small white animals hurry to go to hide (I told you that they did not like the light!) in a hole in the wall.

2009_05_24_01

 

Ah, voilà le trou par lequel elles rentrent.
Oh, aquí es el hoyo por el cual entran.
Here is the hole through which they come in.

2009_05_24_02

 

Je sais, elles sont essentielles à la forêt, mais on a dit la forêt, pas ma maison, alors dehors! Et comme je n'ai pas vu où était leur termitière, on va traiter tout le jardin.
Ya lo sé, son esenciales en el bosque, pero dijimos el bosque, no mi casa, ¡ entonces fuera! Y así como no vi donde estaba su comejenera, vamos a tratar todo el jardín.
I know, they are essential in the forest, but we said the forest, not my house, then get out! And as I did not see where was their termites' nest, we are going to treat all the garden.

Posté par SophieDentelle à 08:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 mai 2009

Curieux

Je ne m'attendais pas à avoir presque plus de réactions pour mon article sur les petites bêtes que pour un article textile. J'apporte donc quelques précisions.
No esperaba tener casi más reacciones para mi artículo sobre los pequeños animales que para un artículo textil. Pues procuro algunas precisiones.
I did not expect to have almost more reactions for my article on the small animals that for a textile article. I thus bring some precision.
Les poux: oui il y en a aussi dans les écoles de métropole, mais nous étions toujours passés au travers, malgré les tentatives des cousines lyonnaises de partager les leurs. J'ai acheté un produit récent, une espèce de pâte très grasse, qui en suprimant l'air à la base des cheveux tue les poux par asphixie - comme c'est cruel, mais que fait BB? Mais il faut de toutes façons passer le peigne fin après, et puis ce gras part très mal au lavage.
Los piojos: también hay en las escuelas de metrópoli, pero nunca sobre cabezas de mis hijas, a pesar de las tentativas de las primas lionesas de compartir los suyos. Compré un producto reciente, una especie de pasta muy grasa, que quitando el aire de la base de cabellos mata a los piojos por ahogo - que es cruel, que hace BB? Pero por fin hay que pasar el peine fino después, y luego este gordo se va muy malo al lavar.
The louses: yes there are also present in metropolis schools, but we never had any, in spite of the attempts of our cousins from Lyon to share theirs. I bought a recent product, a sort of very fat dough, which removing the air on the base of hair kills the louses by suffocation - how cruel, what is BB doing? Anyway I have to process the fine comb later, and then this fat leaves very badly to the wash.
Les charançons: jamais entendu parler en métropole! Ou alors si, par ma grand-mère, il parait qu'il y en avait beaucoup pendant la guerre.
Los gorgojos: ¡jamás he oido hablar en metrópoli! O entonces si, por mi abuela, me dijó que había mucho durante la guerra.
Weevils: never heard in mainland France! Or then if, by my grandmother, she said that there was a lot during the war.

Posté par SophieDentelle à 14:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :