26 janvier 2019

Dentelle de fer

La série à succès "Game of Thrones" a accompagné quelques unes de mes soirées de dentelle, du moins de façon sonore car je faisais de la dentelle dans mon atelier pendant que ma famille regardait dans la pièce d'à côté. En version originale je précise, c'est pourquoi je mets le titre original. 

Fidèle à ce que j'aime bien faire, j'ai voulu lire les livres avant de regarder la série. En version française, trouvée dans ma bibliothèque municipale. Je vous livre un (très court) extrait, dans le premier volume "A Game of Thrones", livre II "le Donjon Rouge", 19ème chapître "Daenerys":
"Des esclaves passèrent, avec des carreaux de dentelles compliquées, des coupons de lainages aux vives couleurs: tout Myr derechef."

Des dentelles compliquées, ça me parle! Mais quand même, il y a parfois le biais de la traduction, donc je suis allée à la source, c'est à dire à la version originale:
"She saw slaves carrying bolts of intricate Myrish lace and fine wools in a dozen rich colors."

Myr est une ville renommée pour son artisanat textile.

Poursuivons la lecture: dans le deuxième volume "A Clash of Kings", livre I "La Bataille des Rois", 11ème chapître "Theon":
"J'ai du poivre, des tissages de cuir, un ballot de dentelles de Myr, des miroirs pour dames, une paire de harpes de Villevieille plus mélodieuses que vous n'en avez jamais entendu."
"I have pepper, woven leathers, a bolt of Myrish lace, mirrors for milady, a pair of Oldtown woodharps sweet as any you ever heard."

A nouveau dans le deuxième volume "A Clash of Kings", livre I "La Bataille des Rois", 17ème chapître "Tyrion":
"En achetant de la laine dans le nord, du lin dans le sud, des dentelles à Lys pour les stocker, les teindre, en régir la circulation, les vendre.
"He bought wool from the north and linen from the south and lace from Lys, stored it, moved it, dyed it, sold it."
(Tiens, je croyais que la dentelle venait de Myr, pas de Lys?)

Encore dans le deuxième volume "A Clash of Kings", livre II "L'ombre maléfique", 19ème chapître "Daenerys":
"Avec les capitaines de cargos se déversaient aux pieds de Daenerys desntelles de Myr et safran de Yi Ti, ambre et verredragon d'Asshai, sacs d'espères avec les négociants, bagues et chaînes avec les orfèvres."
"Trader captains brought lace from Myr, cheste of saffron from Yi Ti, amber and dragonglass out of Asshai."

Toujours dans le deuxième volume "A Clash of Kings", livre III "L'invincible forteresse", 21ème chapître "Sansa":
"Des atours pareils de satin turquoise rehaussé de vair enjolivaient jusqu'à lady Tanda et ses filles, tout comme lord Gyles le mouchoir incarnat de soie bouillonné de dentelle d'or où enfouir ses quintes."
"Even Lady Tanda and her daughers looked pretty in matching gowns of turquoise silk and vair, and Lord Gyles was coughing into a sqaure of scarlet silk trimmed with golden lace."

Et pour l'instant je suis dans l'attente du troisième volume.

Posté par SophieDentelle à 06:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


26 février 2015

Des livres en Australie

Il n'y a pas que les marchands de journaux que j'aime bien aller voir dans les pays que je visite, il y a aussi les librairies. Et là, je fonce au rayon... loisirs créatifs (vous aviez deviné?) et je regarde les titres disponibles. Je regarde un peu tout, je farfouille. Et je craque pour ce livre: Lovely Knitted Lace de Brooke Nico. Je sais, je sais, ce n'est pas de la dentelle, c'est du tricot à jours, mais c'est beau quand même.

2015_02_14_07

Le livre s'articule en 4 parties: les triangles, les rectangles, les cercles et les carrés. Chaque partie contient 4 projets à réaliser. Que du vaporeux dans lequel on a envie de s'enrouler, hmmm, j'ai hâte de m'y mettre, mais pas forcément les fils qu'il faut dans mon stock, et en plus je ne sais pas que choisir... Ça tombe bien, cet après-midi j'ai tricot-thé, j'en connais qui vont m'aider à choisir.

Posté par SophieDentelle à 07:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

18 octobre 2014

Coudre c'est dangeureux

Parmi mes lectures, "La vie troublée d'un tailleur pour dames' de Bulbul Sharma.

Bulbul_Sharma

Il m'a attirée sur les étagères de ma bibliothèque municipale, avec ses points de couture tout autour de la couverture. Le titre et les dessins aussi. 

Janak le tailleur est mélancolique. Il rêve de gagner l'amour de Rama, sa si belle et maussade épouse, sans oser lui avouer sa flamme. Car à Giripul (*), au pied de l'Himalaya, le mariage est moins une affaire de sentiments que de raison. Dans sa voutique, par contre, les clientes adorent se confier à Janak, lui raconter leurs rêves. Ou leurs cauchemars.
Un soir, alors que la communauté est rassemblée sous la chapiteau d'un magicien ambulant, un cadavre se matérialise devant la boutique de Janak, bouleversant la vie du paisible Giripul. Tout le monde devient suspect: la coiffeuse chinoise, maîtresse du chef de village, Shankar le pêcheur qui s'est improvisé détective, Lala, le patron du salon de thé, et son cuisinier ex-tueur à gages... Le petit tailleur arrivera-t-il à résoudre le mystère et Giripul à retrouver enfin la sérénité?
Regorgeant des parfums, des couleurs, des sons d'un petit paradis oublié par le temps, un roman sur l'Inde comme on en lit peu, servi par la plume sensuelle, pleine de tendresse et d'humour de Bulbul Sharma.
*: dans l'Himachal Pradesh

Une histoire à la "Mais qui a tué Harry", je ne vais pas vous dévoiler la clef du suspens, quoique ça ne soit pas l'intérêt principal du livre, enfin de mon point de vue. J'ai surtout bien aimé la description de l'Inde avec toutes ses croyances, l'influence des dieux et de la nature sur le comportement et les actions des personnages, où tout est sujet à interprétation divine: le cri d'un corbeau, une ombre (dhunni), un albinos qui passe, ... Et où la couture tient une place prépondérante. Un pays encore bien épargné par le prêt-à-porter aux mesures standard qui ne vont à personne pour aller à tout le monde, où il faut aller faire faire son salwâr(pantalon)-kamîz(tunique) sur mesures. Peut-être parce que je suis allée en Inde, un peu en dehors des sentiers battus, et que j'ai encore en stock pas mal de tissus rapportés de mon voyage. Une lecture-découverte que je vous conseille.

Posté par SophieDentelle à 07:10 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

13 juillet 2014

Pendant un mois

Pendant ce mois de silence, grande nouvelle: Aurélia a publié un livre! 

livre-aurelia

Ne courez pas trop vite chez elle, j'aimerais bien en gagner un...

Posté par SophieDentelle à 07:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 novembre 2013

Qu'est-ce qui se trame?

Qu'est-ce qui se trame? Bonne question... Pas mal d'expressions sont issues du tissage, mais encore faut-il savoir de quoi on parle. Et récemment, une expression, pas du tout traditionnelle, m'a choquée lors de la lecture de L'Enquête Russe, dixième aventure de Nicolas Le Floch par Jean-François Parot.

Parot

Le chapitre VI s'appelle "Tissus, nœuds et collier", et après quelques pages on peut y lire
"Elle se faisait alors appeler Adout-Spada et était suspectée d'ourdir des trames dans lesquelles beaucoup de dupes étaient tombés."

On ourdit une chaîne, et quand elle est montée sur le métier on y tisse la trame. Mais en aucun cas on ne peut ourdir de trame.

"L'ourdissoir est un instrument qui permet de donner à l'ensemble d'une chaîne la même longueur pour tous les fils qui la composent." Extrait du Livre du Tissage de Laila Lundell.

Ourdissoir vertical (le plus pratique) avant et après ourdissage de la chaîne, dessins du même livre:

ourdissoir

Mais ne prenez pas cette précision pour une critique primaire: je suis les aventures de Nicolas Le Floch depuis le premier tome, je suis tenue en haleine de livre en livre par ses enquêtes, j'attends la suite et notamment la révolution qui est pour bientôt même si le personnage ne le sait pas encore.

Edit: merci à Senami de m'avoir fait découvrir le site dédié à Nicolas Le Floch (papa tu connais?)

Posté par SophieDentelle à 08:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


24 mai 2013

J'ai de la chance

J'ai de la chance:
J'ai joué chez Marianna et j'ai gagné le patron Clover de Colette. Un patron que j'avais hésité à acheter, qui correspondait au style de pantalon que je voulais, mais finalement j'avais été raisonnable et je m'étais tournée vers un patron présent dans mes magazines. Mais maintenant que je l'ai, il va falloir trouver le tissu pour le faire (heum plus très raisonnable ça, si?). Thank you so much Marianna!
J'ai joué sur abracadacraft, et j'ai gagné le livre Mini motifs pour coques à broder. Je n'ai pas ce genre de gadget, mais les motifs peuvent être utilisés pour d'autres projets.

2013_05_23_01

Posté par SophieDentelle à 08:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 janvier 2013

Et moi?

Avec tout ce qui précède, l'atelier a été bien occupé avant les fêtes. Et moi me direz-vous? Et bien moi aussi j'ai été gâtée. Père Noël m'a apporté ce livre.

2013_01_16_05

 

Mais ce que j'apprécie vraiment, c'est qu'après s'être fait envoyer bouler (normal, Père Noël est venu me demander ma liste! Est-ce que moi je lui demande la sienne?) Père Noël a enquêté, Père Noël est sûrement aller regarder quels livres j'avais et quels livres me manquaient.

Posté par SophieDentelle à 08:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

10 décembre 2012

Livres en tissus

Mes filles sont trop petites, c'est dommage, ce livre a l'air superbe, je vous le recommande. Un clic sur la photo, vous arrivez chez la créatrice, et vous pouvez commander.

creez-des-livres-en-tissu-pour-les-enfants-copie

Posté par SophieDentelle à 08:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

21 juillet 2012

Toujours l'accueil

A notre arrivée au congrès, nous recevons un sac de congressiste que nous allons détailler. Nous recevons c'est beaucoup dire, en fait vous recevez parce que moi j'étais derrière le comptoir à les distribuer.
Llegando al congreso, recibimos un bolso de congresista y vamos a ver lo que hay dentro. Pues recibimos no, es mejor decir recibisteis porque yo estaba detrás del mostrador distribuyándolos.
At our arrival at the congress, we receive a participant bag which we are going to detail. I should not say we receive, actually I was behind the desk distributing them.

2012_08_12_05

 

Un sac bien lourd, avec des souvenirs du congrès: fuseaux en papier, cousette et dé, la pochette de modèles et un magnifique livre.
Un bolso muy pesado, con recuerdos del congreso: bolillos de papel, modistilla y dado, patrones y un libro sobre los encajes franceses.
A very heavy bag, with souvenirs from the congress: paper bobbins, small sewing kit and thimble, a pattern folder and a very nice book on French laces.

2012_08_12_06

 

Soixante modèles issus d'une sévère sélection, beaucoup me donnent envie de les faire.
Sesenta patrones seleccionados, muchos que quiciera hacer.
Sixty patterns selected, many tempt me.

2012_08_12_07

 

Avec tout ça il existe encore des visiteurs qui ne veulent pas s'inscrire au congrès, c'est incompréhensible.
Con todo esto hay todavía unas personas que no quieren inscribirse al congreso, no lo entiendo.
With all this there are still visitors who do not register to the congress, I cannot understand.

Posté par SophieDentelle à 08:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 décembre 2011

Biscornus

Je l'avais repéré, je n'ai pas eu l'occasion de le feuilleter par chez moi, et voilà que je gagne ce livre de biscornus chez Aurelle. Dédicacé s'il vous plait.
Lo estaba esperando, pero no tuve la oportunidad de hojearlo en mi pueblo, y gané este libro de bordados en el blog de Aurelle. Además, dedicado.
I was expecting it, couldn't glance at it around home, and then I win this cross stitch book at Aurelle's. And signed for me.

2011_12_21_02

 

Et il me plait beaucoup.
Me gusta mucho.
I enjoy it.

Posté par SophieDentelle à 08:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,