24 février 2015

Les magazines en Australie

Quand je vais dans un autre pays, j'aime bien aller chez un marchand de journaux, et visiter le rayon loisirs créatifs. Comme je l'avais fait par exemple à Londres. Et bien en Australie, j'ai été servie! Ce rayon est vraiment bien rempli, des dizaines de titres... Plein de magazines de patchwork, plein de magazines de broderie, de la couture, du tricot... J'y serais restée des heures à feuilleter, mais bon je n'étais plus seule. Heureusement mon mari était aussi occupé à feuilleter des magazines aéronautiques, j'ai pu rester un moment quand même. J'ai choisi de rapporter un magazine généraliste, Love Sewing, dont c'était le deuxième numéro, et apparemment la version australienne d'un titre britanique (je cherchais quelque chose d'australien, c'est raté). Au sommaire des sacs, des doudous divers, de la couture ôur la table, des coussins, du patchwork, de la personnalisation d'une chemise blanche classique (j'ai bien dit de la personnalisation, pas de la transformation radicale), du tricot, de la broderie, de la déco... Et plein de pubs! Bon, il me plaisait bien, mais ce qui m'a fait craquer c'est le patron enfant offert avec.

2015_02_14_06

 

Posté par SophieDentelle à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


17 mai 2012

Une dentellière en Provence

Attirée par le titre "Une dentellière en Provence" en couverture du magazine Maisons Cosy mars-avril, je vais le feuilleter.
El título "Una encajera en Provenza" sobre la revista Maisons Cosy marzo-abril me atrajo, fui a verla.
The title "A lacemaker in Provence" on March-April Maisons Cosythe magazine cover caught my eye, so let's have a look.

dent_pce_02

 

Ah bon, il suffit d'avoir du linge ancien pour être dentellière, maintenant? Pas la peine d'acheter, j'ai feuilleté pour vous...
¿Qué pasa, tener ropa blanca antigua es bastante para ser encajera? No vale la pena comprar este revista, hojeé para vosotras...
Well, owning antique linen is enough for being a lacemaker now? No need to buy this magazine, I glanced at it for you...

dent_pce_01

Posté par SophieDentelle à 08:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

15 mars 2012

Mise au point

Mon article d'hier a suscité beaucoup de commentaires offusqués sur les erreurs des journalistes. Certes, j'ai soulevé trois points. Mais j'ai d'abord précisé que le dossier est très bien documenté et illustré, les références aux documents d'époque citées. Les points que je soulève sont des points de détail.

J'ajoute aujourd'hui une remarque plus personnelle. Je cite la dernière phrase de l'article: "Dentelles et broderies avaient fait leur temps." C'est vraiment dommage de finir sur un ton aussi pessimiste, sachant que le prochain congrès OIDFA a déjà plus de 650 inscriptions.

Posté par SophieDentelle à 08:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

14 mars 2012

Nos ancêtres

Mais pas les gaulois, beaucoup récemment qu'eux, le magazine "Nos Ancêtres, vie et métiers" de mars-avril contient un dossier sur la broderie et la dentelle.
En este revista, un gran articulo, muy interesante, sobre bordados y encajes. En Francés.
In this magazine, March-April issue, an important chapter on embroidery and lace industry. In French only.

Nos_ancetres

 

Le dossier est très bien documenté et illustré, très intéressant même si je n'ai pas appris grand-chose, étant dans la dentelle depuis longtemps j'ai déjà lu nombre d'ouvrages sur le sujet.
J'ai néanmoins relevé:
- page 42, la gravure représente une brodeuse: elle travaille sur une machine Cornely, machine qui fait un point de chaînette, alors que la légende parle de machine à coudre. La machine Cornely, très chère et spéciale, n'a pas vraiment gagné les foyers.
- page 45, la légende présente une photo de dentellières à l'aiguille, or il s'agit de brodeuses puisque qu'elles travaillent sur une toile.
- page 74, l'encart sur les coiffes bretonnes placé dans le dossier dentelle, parle bien de broderie. Il n'y a pas de centre dentellier en Bretagne (ce qui n'est pas du tout péjoratif!). Mais ce genre d'article entretient la confusion auprès du grand public. Combien de fois, en démonstration, m'a-t-on demandé si j'étais bretonne!

Posté par SophieDentelle à 08:27 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 septembre 2011

Londres - 17 -

Train, métro... Nous avons beaucoup emprunté les transports en commun, et pour s'occuper, rien de tel qu'un magazine. Un coup d'oeil chez le marchand de journaux de la gare, quelle joie de trouver un magazine de travaux d'aiguilles anglais, ça va changer de ce que je trouve en France, de quoi renouveller les idées.
Tren, metro... Viajamos con los transportes públicos, y para ocuparse, una revista será bien. Una ojeada en la tienda de periódicos de la estación, que suerte de encontrar una revista inglesa de manualidades, esto va a cambiar de lo que encuentro en Francia, para tener nuevas ideas.
Train, undergroung... We travelled with the public transportation, and in order to spend time, there's nothing like a magazine. A glance at the station newsdealer, I was delighted to find an English craft magazine, it is going to change from what I can find in France, and give me new ideas.

2011_08_14_04

 

Dans ce numéro de Making, des articles sur des créatrices que je ne connais pas, des découvertes donc, de la couture, du cartonnage, de la pâte polymère, de la feutrine, du papier, de la mosaïque, de la teinture, bref très complet. Quelques publicités pour des magasins outre-manche, la plupart vend par correspondance, je vous ferai part de mes découvertes si elles sont intéressantes.
En este número de Making, artículos sobre creadoras que no conozco, entonces las descubrié, costura, cartonaje, pasta polímera, fieltro, papel, mosaico, tintura, total muy completo. Algunas publicidades para tiendas allá, la mayoría vende por Internet, os enseñaré las tiendas interesantes.
In this issue of Making, articles on creators that I do not know, thus I discovered them, sewing, cardboard making, polymer dough, lightweight felt, paper, mosaic, dying, well very complete. Some advertisements for traders across the Channel, most of them mail order, I shall tell you about if they are interesting.

Posté par SophieDentelle à 08:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


14 mai 2010

Fait pas beau

Comme il ne fait pas beau, il faut s'occuper. Ca tombe bien j'ai pas mal de modèles de couture qui m'ont plu ces derniers mois, allez hop tant que j'y suis, décalque de tous les patrons d'un coup - ou presque -, on ne voit pas bien combien d'étiquettes....
No hace buen tiempo, entonces hay que ocuparse. Tengo unos patrones de costura que me gustaron estos meses, vale, calco a todos, no se ve cuántas etiquetas....
As the weather is not good, let's find something to do. I have quite a lot of sewing patterns that I liked these last months, so I traced all of them, we do not see how many labels....

2010_05_12_02

 

12! Je vous le dis, il va y avoir de la couture sous peu!
¡12! ¡Hombre, vais a ver costura dentro de poco!
12! I tell you, you will see some sewing there soon!

Posté par SophieDentelle à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20 juillet 2009

Une revue de presse?

Je n'ai pas parlé des magazines du trimestre. De gauche à droite:
No hablé de las revistas del trimestre pasado. De la izquierda a la derecha:
I did not speak about last quarter magazines. From left to right:

2009_07_20_15

 

Kant avec une jolie Duchesse, un très joli Binche paysage vu à travers une fenêtre. Dommage, la description des nouveaux livres n'est pas traduite.
Kant con una hermosa Duquesa, muy hermoso Binche paisaje visto a través de una ventana. Que pena que la descripción de los nuevos libros no es traducida.
Kant with an attractive Duchess, and a very attractive Binche landscape seen through a window. What a pity that the description of the new books is not translated.

Le Bulletin OIDFA avec le modèle d'une aumônière présente sur le stand du Royaume Uni lors du dernier congrès, très créatif. Je remarque aussi une magnifique nappe toute en dentelle, ancienne, d'une dentellière tchèque, visible à Chemnitz en Allemagne (OIDFA nous fait vraiment voyager partout!).
El Bulletin OIDFA con el modelo de un monedero visto sobre el stand del Reino Unido durante el último congreso, muy creativo. Me gusta también un mantel magnífico, totalmente de encaje, antiguo, de una encajera checa y visible en Chemnitz en Alemania (¡OIDFA verdaderamente nos hace viajar por todas partes!).
The Bulletin OIDFA with the model of a purse taht was on the United Kingdom stand during the last congress, very creative. I also notice an antique magnificent tablecloth, all lace, of a Czech lacemaker, kept in Chemnitz in Germany (OIDFA really makes us travel everywhere!).

La Dentelle avec la teinture, le bleu, à partir du lapis-lazuli, du bleu pour faire du blanc.
La Dentelle con la tintura, el azul, a partir de la lazulita, el azul para hacer blanco.
La Dentelle with the dyeing, the blue from the lapis lazuli, a touch of blue to make clothes white.

Et de la teinture aussi dans le Väv magasinet, du bleu à l'indigo, beaucoup plus connu, mais je ne savais pas qu'on pouvait tirer de l'indigo de tant de plantes différentes! Du violet avec le murex.
Y de la tintura también en Väv magasinet, del azul al índigo, mucho más conocido, ¡pero no sabía que se podía sacar índigo de tantas plantas diferentes! Del morado con múrice.
And the dyeing also in Väv magasinet, the blue with the indigo, much more known, but I did not know that we could have indigo from so many different plants! The purple with the murex.

Posté par SophieDentelle à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 mai 2009

Revues

2009_05_15_02

 

Après un numéro de mai en demi-teinte, voici un numéro du juin de Fait Main plein de modèles qui me tentent, en couture et en tricot. J'espère avoir le temps de presque tout faire.
Después de un número de mayo mediocre, he aquí un número de junio de Fait Main lleno de modelos que me intentan de hacer, en costura y de punto. Espero tener tiempo para hacer casi todo.
After the May issue in halftone, here is the June issue of Fait Main full of projects which tempt me, in sewing and knitting. I hope to have the time to make almost everything.

Dans le numéro d'été de MCI, plein d'idées, mais le coup de coeur: une superbe nappe en mosaïque de morceaux de lin aux couleurs douces, et broderie de fleurs.
En el número de verano de MCI, muchas ideas, pero mi preferido: un mantel muy lindo en mosaico de pedazos de lino de los colores dulces, y bordado de flores.
In the summer number of MCI, full of ideas, but my favorite: a wonderful tablecloth as a mosaic of linen pieces in sweet colors, and embroidery of flowers.

Et puis dans les rayons de mon supermarché (c'est en supermarché qu'on trouve les journaux et le tabac, ici), j'ai feuilleté un numéro de Broderie Créative d'avril-mai (je sais, c'est vieux, mais les magazines arrivent avec un bon mois de retard), rempli de projets conçus pour être pliés, repliés, etc. façon origami, d'un très grand raffinement. J'ai bien aimé l'idée, je vais étudier ça, je ne suis même pas obligée de faire les mêmes broderies. Bref, du travail en perspective.
Y además en los secciones de mi supermercado (es en supermercado que se encuentra los periódicos y el tabaco, aquí), hojeé un número de Broderie Créative de abril-mayo (sé, es viejo, pero las revistas llegan con un buen mes de retraso), lleno de proyectos concebidos para ser plegados, ser replegados, etc. cómo el origami, por mucho refinamiento . Me gustó la idea, voy a estudiar esto, pero no tengo que hacer los mismos bordados. Total, mucho trabajo que hacer.
And then in the shelves of my supermarket (it is in supermarket that we find newspapers and tobacco, here), I leafed down a number of Broderie Créative of April-May (I know, it is old, but magazines arrive with a good month of delay), full of with projects designed to be folded, folded up, etc. the origami way, with very big refinement. I liked the idea, I am going to study that, even if I don't have to make the same embroideries. In brief, very much work to do.

Posté par SophieDentelle à 10:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 avril 2009

Revue de presse

Les magazines de dentelle qui me sont arrivés dernièrement:
Revistas de encaje que acaban de llegar:
Lace magazines that I received recently:

2009_04_07_01

 

Dans Kant un grand napperon en dentelle Florence, très joli, mais je ne lancerai pas dans ce travail. Une jolie Rosaline perlée. Rien de plus pour moi dans ce numéro.
En el Kant, un gran tapete en encaje Florence, muy bonito, pero no me siento hacerlo. Una bonita Rosaline. Nada más para mi.
In Kant magazine, a big Florence doily, very nice, but I would not make it. A nice Rosaline. Nothing more for me.
Dans La Dentelle n° 116 j'ai bien aimé le galon à pompons, ainsi que les méandres en couleurs, très simple à réaliser mais vraiment joli, il en jette. Je le ferai peut-être.
En La Dentelle número 116, me gustó mucho una cinta con borlas, y un encaje en color, muy sencillo de hacer pero muy bonito, me gustaría hacerlo.
In La Dentelle number 116 I like the braid with pompons, and a wave-shape lace in color, very simple but very nice. I would like to make it.
Je n'avais pas parlé du numéro du trimestre précédent, non, quelque chose m'a déplu alors on passe.
No hablé del número anterior, no, porque algo no me gusto.
I did not say anything about the previous issue, as something worried me.

Posté par SophieDentelle à 08:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

18 mars 2009

Un cadeau...

Le nouveau numéro du Bulletin OIDFA qui est arrivé ici. Il faut dire que de tous les magazines de dentelle auxquels je suis abonnée, OIDFA est le seul à avoir accepté une adresse DOM sans supplément de prix. Et oui, l'adresse est officiellement en France; les exemplaires sont classés par pays; l'imprimeur envoie tout à une société spécialisée dans l'expédition, qui compte le nombre d'exemplaires par pays et facture le tout; seule la mention 'Port payé' apparaît. Donc je suis sûre que l'envoi de mon bulletin est facturé au tarif Belgique-France. Alors pourquoi les autres magazines veulent-ils me faire payer plus cher? Ruse: puisque j'ai payé un transfert de courrier Nîmes-Cayenne, tous les abonnements sont expédiés à Nîmes et m'arrivent avec deux jours de retard seulement.

2009_03_18_01

 

Dans ce numéro donc, on remarque l'apparition de beaucoup d'articles sur le Japon, à commencer par la magnifique dentelle de couverture, dont le modèle nous est offert à l'intérieur. Plusieurs traditions textiles du Japon nous sont présentées: kumihimo (la passementerie japonaise), temari (les balles recouvertes de fils), mojiriorimojiriori (tissage sur métier à sangle dorsale). Et oui, c'est que le Japon est le prochain organisateur du congrès OIDFA. Ce choix a donné lieu à beaucoup de polémique au sein de l'organisation. Je tiens d'abord à dire que j'irai au congrès, d'abord parce que j'aime les congrès OIDFA, et surtout parce que je pense que c'est une opportunité unique, dans ma vie, d'aller au Japon.
La polémique maintenant: j'ai entendu beaucoup d'arguments comme 'Le Japon n'a pas de tradition dentellière, c'est loin, le voyage coûte trop cher, il n'y a pas beaucoup de membres, ...'
Quand on se veut une association internationale, et qu'on souhaite organiser un congrès mondial, a-t-on le droit de refuser un pays organisateur?
C'est loin, mais tous les deux ans les japonaises débarquent en nombre dans les congrès en Europe, pourquoi elles seules devraient faire cet effort, et les européennes devraient refuser de le faire une fois?
Le voyage coûte cher, mais comme je ne le ferai qu'une fois, j'ai déjà commencé à économiser.
OIDFA Japon avait environ 80 membres lors de la candidature, et a certainement recruté depuis l'annonce du congrès.
Enfin, ces arguments viennent de très peu de personnes, et quand on réfléchit bien, ce sont des arguments de façade, qui cachent autre chose. En fait, ces personnes sont organisatrices de voyages en cars, qui vont visiter les expositions organisées pour le congrès, ne restent qu'une journée au congrès lui-même, et ces cars sont pleins de personnes qui prennent une entrée à la journée et ne payent pas une inscription au congrès. Je trouve que ce comportement n'est pas du tout dans l'esprit associatif d'OIDFA. L'inscription au congrès permet de couvrir les charges fixes d'organisation, notamment la location du bâtiment et les salaires des personnes qui y travaillent. Moins il y aura d'inscrits, plus les frais d'inscription seront chers pour les personnes qui s'inscrivent effectivement. Avec le risque de voir disparaître les congrès un jour...
Bon, maintenant devinez pourquoi je considère la réception de mon Bulletin comme un cadeau (je sais, il faut fouiller dans les archives du blog...).

Et n'oubliez pas le jeu de lundi prochain...

Posté par SophieDentelle à 14:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,