21 avril 2015

3S et le DIY

Rions un peu...

Avant, 3 Suisses envoyait deux catalogues par an (je mets le verbe au singulier car je parle de la société 3 Suisses). Mes filles le feuilletaient et passaient leur commande (budget limité) (au pluriel car j'ai 3 filles) (3 Suisses c'est du singulier, 3 filles c'est du pluriel). 

Maintenant, 3 Suisses n'édite plus de catalogue, pour faire des économies. Pour remplacer les catalogues, des magazines, en fait des mini catalogues déguisés, et envoyés régulièrement. Résultat: on ne passe plus de commande. Je ne sais pas si c'est le cas pour tout le monde, mais on ne s'y retrouve pas dans ce nouveau truc. Ça doit être le cas car 3 Suisses va surfer sur une nouvelle tendance: dans le dernier pseudo-magazine, ô surprise, 3 Suisses se met au DIY, Do It Yourself! Et oui grâce à ce magazine vous allez apprendre à faire du tricotin, à le poser sur une taie d'oreiller en lui donnant une forme, texte ou autre, et à le coudre. Oui oui, tout ça! Et même qu'on peut aller voir des tutos sur leur chaîne Youtube.

3Suisses

 

Evidemment, c'est pour essayer de vendre la dite taie d'oreiller. Mais quand on sait faire soi-même, on sait aussi coudre sa taie d'oreiller! Mais je n'ai pas vu le tricotin en vente dans le catalogue. 

Posté par SophieDentelle à 07:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


14 juillet 2008

Le congrès, le voyage: Zwolle

Nous sommes toujours le 09 juillet, contrairement aux apparence. Nous avons juste sauté le pas à pas pour le sac à courses, qui était déjà programmé, et qui est apparu tout seul (miracle de l'informatique? Non, tout simplement possibilité technique de l'hébergeur!).
Départ pour Zwolle. Les habitants de Zwolle sont appelés les 'Blauwvingers', les doigts bleus. Cela vient d'une légende associée à un carillon. La ville de Zwolle était très pauvre, et possédait un carillon pour seule richesse. La ville de Kampen était au contraire très riche, mais ne possédait pas de carillon, elle proposa donc d'acheter celui de Zwolle. Zwolle a demandé un somme astronomique pour son carillon. Réalisant le montant exigé, les habitants de Kampen ont décidé de se venger, et payèrent le montant avec des pièces les plus petites possible: des centimes. Les habitants de Zwolle durent compter pendant de nombreux jours, et à force de manipuler ces pièces leurs doigts devinrent bleus.
Je vous rassure, il n'y a pas eu de mutation génétique, et les habitants d'aujourd'hui ont les doigts de la même couleur que le reste de leur peau. Bon, malgré tout ça nous sommes quand même venues pour de la dentelle... Le musée Stedelijke nous présente une exposition réalisée à l'occasion du trentième anniversaire de l'Association des Dentellières Néerlandaises, avec de la dentelle classique et contemporaine. Tout d'abord, un grand mur bleu, impressionnant, avec toutes ces dentelles blanches qui y sont accrochées

2008_07_09_28_zwolle

 
Approchons-nous un peu, il y a des tulipes (normal)

2008_07_09_18_zwolle

 
des raisins

2008_07_09_20_zwolle


Et je vous laisse admirer les finitions, cherchez donc l'aponce (l'endroit où le début et la fin de la dentelle se rejoignent)

2008_07_09_23_zwolle


Dans un registre plus contemporain, les finitions sont toujours aussi nettes

2008_07_09_24_zwolle

 

2008_07_09_27_zwolle


Et en déambulant dans le musée on voit d'autres choses très originales

2008_07_09_41_zwolle


- Quoi, encore un rouet, mais ça fait combien de rouets depuis le début du voyage, en plus ils sont tous pareils, ça n'a rien d'original!
Non, la façon de plier rouler les draps dans les armoires

2008_07_09_40_swolle


ou même ce petit 'tricotin' longiligne

2008_07_09_42_zwolle

Posté par SophieDentelle à 12:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 octobre 2007

Double tricotin

Et pourquoi cette envie soudaine de démêler des pelotes de laine qui ne demandent qu'à dormir tranquilement dans une boîte... Mais dorment-elles vraiment, elles ont dû faire une sacrée java pour obtenir ce résultat! Enfin tout ça pour essayer une nouveau tricotin, acheté chez Jeu de mailles. Pourquoi double? Parce qu'il a huit dents au lieu de quatre. Cela donne un petit 'tube' en tricot, plus fin qu'un doigt de gant. Je ne sais pas encore ce que je vais faire avec, pour l'instant je voulais juste voir ce que ça donne.

2007_10_23_01

Posté par SophieDentelle à 22:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :