18 octobre 2014

Coudre c'est dangeureux

Parmi mes lectures, "La vie troublée d'un tailleur pour dames' de Bulbul Sharma.

Bulbul_Sharma

Il m'a attirée sur les étagères de ma bibliothèque municipale, avec ses points de couture tout autour de la couverture. Le titre et les dessins aussi. 

Janak le tailleur est mélancolique. Il rêve de gagner l'amour de Rama, sa si belle et maussade épouse, sans oser lui avouer sa flamme. Car à Giripul (*), au pied de l'Himalaya, le mariage est moins une affaire de sentiments que de raison. Dans sa voutique, par contre, les clientes adorent se confier à Janak, lui raconter leurs rêves. Ou leurs cauchemars.
Un soir, alors que la communauté est rassemblée sous la chapiteau d'un magicien ambulant, un cadavre se matérialise devant la boutique de Janak, bouleversant la vie du paisible Giripul. Tout le monde devient suspect: la coiffeuse chinoise, maîtresse du chef de village, Shankar le pêcheur qui s'est improvisé détective, Lala, le patron du salon de thé, et son cuisinier ex-tueur à gages... Le petit tailleur arrivera-t-il à résoudre le mystère et Giripul à retrouver enfin la sérénité?
Regorgeant des parfums, des couleurs, des sons d'un petit paradis oublié par le temps, un roman sur l'Inde comme on en lit peu, servi par la plume sensuelle, pleine de tendresse et d'humour de Bulbul Sharma.
*: dans l'Himachal Pradesh

Une histoire à la "Mais qui a tué Harry", je ne vais pas vous dévoiler la clef du suspens, quoique ça ne soit pas l'intérêt principal du livre, enfin de mon point de vue. J'ai surtout bien aimé la description de l'Inde avec toutes ses croyances, l'influence des dieux et de la nature sur le comportement et les actions des personnages, où tout est sujet à interprétation divine: le cri d'un corbeau, une ombre (dhunni), un albinos qui passe, ... Et où la couture tient une place prépondérante. Un pays encore bien épargné par le prêt-à-porter aux mesures standard qui ne vont à personne pour aller à tout le monde, où il faut aller faire faire son salwâr(pantalon)-kamîz(tunique) sur mesures. Peut-être parce que je suis allée en Inde, un peu en dehors des sentiers battus, et que j'ai encore en stock pas mal de tissus rapportés de mon voyage. Une lecture-découverte que je vous conseille.

Posté par SophieDentelle à 07:10 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,


10 octobre 2014

Juste comme ça

Juste comme ça, aujourd'hui. Mais rien de spécial, pas de jeu, pas de cadeau, pas le temps... Il faudrait que j'y pense déjà pour l'année prochaine.

8ans

Wouaw, déjà! 

Posté par SophieDentelle à 07:27 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,