Cet après-midi je me rends au tricot-thé de Nancy. Alors vite, il faut commencer quelque chose. Je commence un tout petit quelque chose, avec le fil des chaussettes abandonnées.

2013_02_20_01