À l'Isle-sur-la-Sorgues toujours, la Villa Datris est une fondation qui accueille des expositions de sculpture contemporaine. Cette année l'exposition s'intitule "Tissage Tressage, quand la sculpture défile".

Une pièce devenue classique, une tapisserie dessinée par Sonia Delaunay et réalisée à Aubusson.

2018_07_25_32

 

D'autres choses plus particulières: "Tumbleweed 2", toile d'aluminium par Nadya Bertaux. Et où on voit que l'exposition est à la fois dans la magnifique maison, et à la fois dans le jardin.

2018_07_25_51

 

"Croissance I" de Simone Pheulpin tout en toile de coton, morceaux enroulés les uns sur les autres, et épingles.

2018_07_25_65

 

"Chose mentale" d'Agnès Sébyleau, ficelles de lin et de coton, pour une fois une technique textile, on voit bien que c'est du crochet.

2018_07_25_70

 

"Paysage de poussière" d'Anne Laval, nuage de laine d'acier.

2018_07_25_90

 

Souvent l'objectif des œuvres contemporaines est que le visiteur s'interroge, on ne sait pas toujours sur quoi mais qu'il s'interroge. Ici c'est gagné, je m'interroge vraiment: faut-il être forcément gore pour être féministe? (je ne mettrai pas la photo de l'œuvre visée). Vous avez 4 heures un petit champ de commentaire. L'exposition dure encore jusqu'au 1er novembre.