J'ai voulu participer au concours Ma petite robe d'été, je me suis inscrite et j'ai choisi la robe dos nu à bretelle, modèle 113 du magazine Burda de février 2017 pour celle qui l'ont. Pour cette robe j'ai choisi un tissu de composition inconnue, que je suppose être une viscose, acheté au marché de Sarcelles, vraiment pas cher car avec un gros défaut d'impression (ici c'est l'envers d'où la couleur un peu pâle). Mais je me suis dit que j'arriverai quand même à y placer des pièces pour en faire quelque chose.

2018_07_20_01

 

Première étape: je mesure le tour de taille de la robe directement sur les pièces du patron, le plus proche du mien est celui de la taille 38. Allons-y donc pour la taille 38. Première galère: la jupe est une jupe demi-cercle, en deux morceaux. Si vous suivez bien, chaque morceau est un quart de cercle, le patron est une demi-pièce à couper au pli, le pli dans le biais. Avec ce tissu fluide sur une table de salle à manger, je galère à simplement poser les pièces et faire un pli dans le biais. D'habitude je n'ai pas de problèmes particuliers avec les tissus fluides, mais j'ai toujours eu affaire à des plans de coupe classiques, le tissu plié en deux lisière sur lisière, qui tient en largeur sur ma table. Plutôt que de s'énerver, amidonnons donc (essayez de le dire à voix haute!). Il a fallu 3 trempages pour que le tissu commence à se rigidifier un peu, mais malheureusement il s'est déformé, la lisière sur le fil avait la forme d'un croissant de lune, un peu comme en haut à droite de la photo mais en pire. Il a fallu faire un 4° trempage (heureusement j'ai gardé mon amidon de maïs dans la bassine jusqu'au bout) et séchage à plat sur l'herbe du jardin pour y remédier.
Deuxième étape: placer les pièces pour envisager le plan de coupe à adopter. A cette étape une évidence: je peux faire une demi-jupe dans une partie sans la grosse trace blanche, mais pas les deux. Le dos sera donc en deux morceaux avec une couture au milieu, tant pis. La découpe se fait par terre sur le carrelage, ma table de salle à manger n'étant toujours pas coopérative, ou peut-être le tissu, je ne sais pas, mais bon ils ne faisaient pas bon ménage et tout tendait systématiquement à glisser par terre.
Troisième étape: lecture attentive des instructions et de l'ordre de montage. 1,5 cm de valeur couture c'est stupide, je mets toujours 1 cm car ça correspond au trait sur ma plaque de machine à coudre. 4 cm d'ourlet, dans une jupe aussi évasée que ça, c'est encore plus stupide, ce sera soit un biais soit un rouloté, on verra.
Quatrième étape, découpe et couture, tout roule et j'enfile ma robe. En mode vacances, coiffure grosse chaleur et pieds nus.

2018_07_24_04

 

Jolie? Et bien non, gros problème. Pfff.... Pour une taille qui va, il y a 13 cm de trop en haut (non je ne fais pas de toile). Evidemment je n'ai pas essayé le bustier tout seul.

2018_07_24_03

 

On va voir si j'ai le courage de la reprendre avant la fin de la semaine (ou du mois) (c'est presque pareil). Mais pour le concours c'est loupé.