11 mai 2017

Tourner les pages

Souvenez-vous, j'avais acheté de la laine japonaise en Australie. Sur la photo (de l'article en lien, pas ici) on croit que ce sont deux coloris différents (je parle de la Noro Taiyo Lace, pas de la fameuse Provance), mais il s'agit bien de deux pelotes du même colori, la couleur est changeante et elles ne sont pas enroulées de la même façon. Quand je les avais regardées et prises en main, mon mari (qui a l'œil, et qui a du goût) m'a tout de suite dit: je veux une écharpe avec cette laine. Heum. Pour une fois que j'achetais de la Noro (oui je sais ça je l'ai déjà dit il y a deux ans), j'avais envie de quelque chose pour moi. Quelque chose dans l'esprit japonais, des fleurs au crochet, assemblées en écharpe. 

J'ai donc commencé mon écharpe au crochet, avec des fleurs tirées du livre Jeu de Motifs au Crochet de Mariko Oka.

2016_02_05_12

 

Mais le résultat ne correspond pas à mon attente. Le fil de grosseur très irrégulière ne convient pas à ce genre de motifs au crochet. Et puis c'est trop plein de trous, même si ça fait bizarre de dire ça. Bref bof, je ne sais pas ce que je vais faire de ce début d'écharpe (à moins de le recycler pour un autre swap pourri?). Donc fini l'égoïsme, j'ai commencé une écharpe.

Echarpe qui s'est posée pliée comme un livre sur mes genoux au fur et à mesure de son avancement.

2016_02_05_01

 

Modèle ZickZack Scarf de Christy Kamm sur Ravelry.

2016_02_05_05

 

Tricotée avec une pelote fil pris à l'extérieur, une pelote fil pris à l'intérieur.

2016_02_05_06

 

C'est dommage, les changements de couleur sont trop réguliers, et on retombe sur les mêmes duos tout au long de l'écharpe.

2016_02_05_07

 

Longue longue longue écharpe (3,15m).

2016_02_05_08

 

Qui s'enroule bien autour du cou.

2016_02_05_09

 

Fin du livre: 

2016_02_05_10

Echarpe prévue pour le ski, mais finalement pas possible d'aller au ski l'année dernière, ni cette année. Je ne m'en plains pas plus que ça, de toutes façons je ne skie pas.

Posté par SophieDentelle à 07:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,


09 mai 2017

Bon appétit (bien sûr...)

Vous vous souvenez de mon bonnet à torsades? Apparemment il était bon... Pas comme un pull à moitié acrylique qui a traversé les années, celui-là n'a pas duré longtemps.

2015_12_24_05

 

J'en ai fait un autre, mais en profitant de l'expérience du précédent. Le bonnet rond comme ça n'est pas du tout compatible avec des cheveux. Pour bien couvrir le front et les oreilles, c'est à dire là où le froid fait mal, il faut bien l'enfoncer sur la tête. Mais le col du manteau soulève les cheveux qui soulèvent le bonnet et les oreilles se retrouvent découvertes. Et ça fait mal, les douleurs du froid sont assez insuportables. Je n'aime pas du tout les bonnets de forme andine. J'ai trouvé mon bonheur avec l'Iris Bloom Bonnet, un bonnet avec de fines torsades toutes simples (dédidément j'aime les torsades).

2017_04_06_22

 

Vous ne voyez pas en quoi cette forme change de la précédente? Parce que tout se passe derrière.

2017_04_06_26

 

Et que le manteau peut bien soulever les cheveux, je n'aurai pas froid à la tête (d'ailleurs il faisait bon le jour des photos). Dans le placard avec tout plein de cèdre contre les bébêtes voraces.

2017_04_06_24

Posté par SophieDentelle à 07:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 mai 2017

Le pfff...

Asseyez-vous et accrochez-vous, je vais vous parler du pfff...

Il était une fois, j'étais enceinte. Trois fois en fait. Reste à savoir quelle fois.

Donc, j'étais enceinte, en congé maternité, ce qui me donnait un peu de temps pour tricoter (en travaillant je ne faisais que la dentelle). Et tous mes visiteurs me demandaient si je tricotais pour mon bébé. Ah ben non alors, les tricots pour bébé ça monte vite, alors pour une fois que j'en avais le temps, je tricotais pour moi! Quand même...

Le pull a été entièrement tricoté, et puis il fallait le coudre alors voilà qu'intervient le pfff, j'ai tout mis dans un sac, morceaux, explications, pelotes, et la fin du congé maternité est arrivée. Le pull est resté bien sage dans son sac. Il m'a suivie de déménagement en déménagement, 6 en tout (3 avant la vie du blog).

Il a suffit d'un week-end tricot entre copines pour que je me décide à coudre ce qui était en attente. J'ai sorti le sac de son placard et j'ai tout retrouvé dans le même état.

2017_01_14_04

 

En voyant tous ces gros morceaux je me suis demandé si c'était bien un modèle femme... C'en est bien un, j'ai même gardé mes pages de modèles du magazine d'époque (d'époque, c'est le cas de le dire). Et quelques temps plus tard, le week-end tricot n'ayant pas suffit, me voilà avec un nouveau pull d'hiver bien chaud.

2017_04_06_08

2017_04_06_09

2017_04_06_10

Modèle Stefanel pour Modes et Travaux octobre 1994, fil 50% laine 50% acrylique de Plassard, c'est pour ça qu'aucune bestiole ne l'a trouvé à son goût. 

Réponse à la question quelle grossesse: la première, j'ai mis plus de 22 ans pour faire ce pull. Record battu?

Posté par SophieDentelle à 07:27 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 mai 2017

Gris souris

Cette veste, je l'ai repérée dans un magazine Marianne feuilleté à la bibliothèque, facilement retrouvée sur le net car c'est un modèle Drops. Une veste comme j'aime, dans laquelle on peut bien s'envelopper et qui tient chaud.

2017_05_04_02

 

Commencée avant le gilet Camélia mais terminée après pour cause de pfff, vous vous souvenez du pfff? Et oui cette veste est un modèle de construction traditionnelle, deux devants, dos, manches et on fait pfff quand il s'agit de coudre tout ça.

2017_05_04_09

 

Un point avec des jours, deux pans non boutonnés, réalisée avec un fil Alpaga et un fil Kid Silk gris anthracite.

2017_05_04_08

 

Le seul problème le voilà: ça devait être une veste jusqu'en haut des cuisses, mais malheureusement après lavage et bloquage, le point s'est considérablement rétréci et allongé (je vous vois venir mais je l'ai bien séchée à plat). Du coup elle arrive presque aux genoux et on ne voit même plus que je suis habillée dessous.

2017_05_04_14

 

Bientôt sur ce blog un sacré pfff....

Posté par SophieDentelle à 05:55 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 avril 2017

Camélia

C'est l'histoire d'un tricot qui a démontré mon entêtement ma détermination. C'est le modèle de couverture du livre acheté en Australie, le modèle qui m'a fait acheter le livre, et que j'avais très envie de faire. Je me suis donc mise en quête des fils préconisés, de la marque Filatura di Crosa. Mais impossible à trouver par chez moi, aucun distributeur. J'envoie un message à la maison mère en Italie, pas de réponse. Je réitère en ajoutant l'anglais, l'espagnol, l'allemand (désolée je ne parle pas italien) toujours pas de réponse. Bon et bien puisqu'ils ne veulent pas vendre leurs fils on va chercher ailleurs. Je me mets donc en quête de fils ayant les mêmes caractéristiques: le premier un mélange cachemire soie mérinos qui fait 300 m pour 25 g, le deuxième un mérinos qui fait 340 m pour 25 g. J'ai fait toutes les boutiques vendant de la laine à Nancy, aucun fil si fin. J'ai modifié mes critères, pour chercher un fil ayant le même échantillon, et j'ai opté pour de la BB Mérinos de Fonty. Ce fameux modèle c'est le Camellia Dolman de Brooke Nico. La laine achetée, je peux enfin commencer à tricoter. Mais avec une modification importante: je ne veux pas de manches chauve-souris. C'est peut-être très joli à voir, mais impossible de mettre un manteau par dessus, et j'aime l'esprit pratique. Et j'ai horreur de me changer plusieurs fois par jour.

Je monte les 78 mailles requises, je tricote jusqu'au rang 75, c'est assez pour que j'envisage une séparation, mais je me retrouve avec trop peu de mailles pour faire les manches, elles sont trop serrées. Alors hop je défais tout.

2017_04_06_03

 

Deuxième tentative: je monte 86 mailles pour avoir 2 motifs supplémentaires, je tricote jusqu'au rang 75, je mets les mailles pour les manches en attente et je réunis devant-dos-devant et continue allègrement le corps. Rapidement je vois que le raccord entre le dos et les devants c'est pas beau, ça fait une grande longueur de fils, ça fera des trous sous les bras. Alors hop-hop je défais jusqu'au rang 75.

2017_04_06_02

 

Troisième tentative: je reprends les mailles au rang 75, et lors de la réunion dos-devant j'ajoute à chaque fois 6 mailles sur un montage provisoire, pour faire un goussset sous l'aisselle. Je tricote avec entrain le corps, une manche, et au moment de tricoter la deuxième je m'aperçois avec horreur que j'ai mis en attente 4 motifs pour une manche et 3 pour l'autre. Alors hop-hop-hop, vous connaissez la chanson. 

2017_04_06_05

 

Quatrième tentative, tant qu'à faire je recommence tout depuis le début, en détricotant au fur et à mesure, ça m'évite de refaire les pelotes. En faisant bien attention pour que la quatrième fois soit la bonne. Et en ajoutant (finalement) 8 mailles pour le gousset.

2017_04_06_06

 

 

Mon gilet est tout doux et je l'adore!

2017_04_06_04

 

Résumé de mes modifications du modèle: montage de 86 mailles. Au rang 75 séparation, je tricote trois motifs pour le devant, 8 (cette fois 8) mailles de gousset, 4 motifs en attente, 6 motifs pour le dos, 4 motifs en attente, 8 mailles pour le gousset, 3 motifs pour le deuxième devant. Le gousset est résorbé par des diminutions chaque rang endroit.

Posté par SophieDentelle à 07:41 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,


29 janvier 2016

Du coup moi aussi...

Lors de ces échanges, je suis toujours dans l'excitation de ce que je prépare, et donc j'oublie que moi aussi je reçois une surprise. Et pour cette soirée, nos organisatrices nous ont préparé plein de surprises et d'animations. Les petits cadeaux réalisés par chacune sont attribués au hasard, mais pas un simple tirage au sort. Nous avons joué à la pêche à la ligne! Oui oui, comme à la fête de l'école en maternelle. Mais nous n'avons pas pêché directement les cadeaux cachés dans de la sciure de bois, nous avons pêché des mini pelotes numérotées. J'ai pêché le numéro 1, une pelote blanche, qui correspond au paquet fait par Séverine. Superbe paquet, j'ai mis plusieurs minutes à me décider à l'ouvrir, et j'ai patiemment défait les nœuds un par un (j'ai fait mes premières armes à la pêche).

 

2016_01_23_01

 

Enfin on arrive à l'intérieur: 

 

2016_01_25_11

 

Un joli sac à tricot, avec un message spécial sécurité aérienne. Oui ce n'est pas avec des aiguilles à tricoter qu'on va détourner un avion ou assassiner le commandant, on ne va quand même pas risquer de perdre des mailles pour ça.

 

2016_01_25_12

 

Ainsi que plein de petites choses, (Séverine est une scrapeuse hors pair) qui constituent un véritable inventaire à la Prévert: étiquettes, sachets de thé, tout ça trop beau pour être utilisé, Mais j'utiliserai certainement les fils avec les étoiles, je n'ai pas patiemment défait les nœuds pour rien, dans une dentelle peut-être.

 

2016_02_05_03

Posté par SophieDentelle à 07:31 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 janvier 2016

Australie: conseils aux voyageurs

Avec trois votes 'oui' pour en moyenne 300 visites par jour, ma proposition de vous faire visiter une petite partie de l'Australie ne vous emballe pas vraiment, tant pis. De toutes façons avec la réception du Bulletin spécial, les esprits sont tournés vers le congrès à vernir de Slovénie.

Je vais commencer par un conseil à ceux qui veulent aller en Australie, du moins dans le sud comme nous: allez-y quand c'est l'hiver en Europe. Bon d'accord on n'a pas eu le choix, avec encore la contrainte scolaire, avec la date du congrès. Mais quand on y réfléchit, c'est l'hiver là-bas.

Déjà, l'être humain n'est pas fait pour l'hiver. Si c'était le cas, il aurait sa propre fourrure (comme les animaux) et n'aurait pas besoin de se couvrir plus.

Mais en plus, ça fait passer trois hivers de suite. Trois hivers sans été entre. Pas de possiblité d'emmagasiner de la lumière. Pas de possibilité de faire des réserves de chaleur. De fabriquer sa vitamine D.

Donc pour supporter la froidure d'un troisième hiver de suite, il faut, je dis bien il faut, un châle bien chaud pour s'envelopper dedans.

2015_04_06_07

Un point ajouré pour ne pas s'ennuyer en tricotant, même si on se trompe un peu au tricot-thé c'est pas grave.

Sur mes aiguilles déjà, il me tenait presqu'aussi chaud qu'un chat qui se serait roulé en boule sur mes genoux. Et sur les épaules et autour du cou, un rêve. J'en regrette presque le printemps qui arrive non c'est une blague, (en plus il en met du temps à arriver) (vestiges d'un article rédigé il y a presque un an).

2015_04_06_04

Modèle Balloons de Mercè Janer, une erreur dans les explications en anglais mais on s'en sort avec la version espagnole. Fil Silk and Wool de chez Bart et Francis, 2 cônes. Il m'a juste manqué de quoi faire le dernier rang de finition, d'où peut-être les pointes un peu moins pointues que sur le modèle.

2015_04_06_01

Posté par SophieDentelle à 07:51 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

21 avril 2015

3S et le DIY

Rions un peu...

Avant, 3 Suisses envoyait deux catalogues par an (je mets le verbe au singulier car je parle de la société 3 Suisses). Mes filles le feuilletaient et passaient leur commande (budget limité) (au pluriel car j'ai 3 filles) (3 Suisses c'est du singulier, 3 filles c'est du pluriel). 

Maintenant, 3 Suisses n'édite plus de catalogue, pour faire des économies. Pour remplacer les catalogues, des magazines, en fait des mini catalogues déguisés, et envoyés régulièrement. Résultat: on ne passe plus de commande. Je ne sais pas si c'est le cas pour tout le monde, mais on ne s'y retrouve pas dans ce nouveau truc. Ça doit être le cas car 3 Suisses va surfer sur une nouvelle tendance: dans le dernier pseudo-magazine, ô surprise, 3 Suisses se met au DIY, Do It Yourself! Et oui grâce à ce magazine vous allez apprendre à faire du tricotin, à le poser sur une taie d'oreiller en lui donnant une forme, texte ou autre, et à le coudre. Oui oui, tout ça! Et même qu'on peut aller voir des tutos sur leur chaîne Youtube.

3Suisses

 

Evidemment, c'est pour essayer de vendre la dite taie d'oreiller. Mais quand on sait faire soi-même, on sait aussi coudre sa taie d'oreiller! Mais je n'ai pas vu le tricotin en vente dans le catalogue. 

Posté par SophieDentelle à 07:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 mars 2015

Pendant notre virée en Australie

Avant de partir, j'avais prévu quelque chose pour occuper mes mains, non pas dans l'avion (on ne peut presque plus rien faire en avion) mais sur place, au cas où je m'ennuierais. Juste des aiguilles cirdulaires, deux pelotes de laine Rico noire et une bobinne de fil lurex argenté. 200 ou 220 mailles, je ne sais plus et je ne vais pas recompter, en rond en côtes 1/1. Ne croyez pas que j'ai fait tout ça en Australie, en fait je me suis tellement pas ennuyée qu'au retour de voyage j'avais fait deux rangs. Et même en faisant bien attention, j'ai trouvé le moyen de le vriller. Heureusement, pour un snood ce n'est pas grave, on peut même dire que c'est fait exprès. Le snood est une copie de celui (honteusement acheté et très mal fait en plus) que Pauline piquait régulièrement à sa grande sœur, maintenant chacune le sien.

2015_03_07_01

Voilà, cet article marque la fin de mon voyage en Australie d'un point de vue textile. Voulez-vous en savoir plus? Voulez-vous que je vous raconte le voyage d'un point de vue plus touristique?

Posté par SophieDentelle à 07:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

26 février 2015

Des livres en Australie

Il n'y a pas que les marchands de journaux que j'aime bien aller voir dans les pays que je visite, il y a aussi les librairies. Et là, je fonce au rayon... loisirs créatifs (vous aviez deviné?) et je regarde les titres disponibles. Je regarde un peu tout, je farfouille. Et je craque pour ce livre: Lovely Knitted Lace de Brooke Nico. Je sais, je sais, ce n'est pas de la dentelle, c'est du tricot à jours, mais c'est beau quand même.

2015_02_14_07

Le livre s'articule en 4 parties: les triangles, les rectangles, les cercles et les carrés. Chaque partie contient 4 projets à réaliser. Que du vaporeux dans lequel on a envie de s'enrouler, hmmm, j'ai hâte de m'y mettre, mais pas forcément les fils qu'il faut dans mon stock, et en plus je ne sais pas que choisir... Ça tombe bien, cet après-midi j'ai tricot-thé, j'en connais qui vont m'aider à choisir.

Posté par SophieDentelle à 07:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,